Les débuts de l’origine du commencement 2/2

Dans la première partie de cette série de 2 articles, j’ai expliqué comment j’avais découvert le marketing internet et mes premiers balbutiements dans ce domaine.

Voici donc la suite … avec l’idée géniale qui allait me rendre riche très facilement. (edit: enfin, c’est ce que je croyais et espérais, hein! Car ça ne s’est pas vraiment passé comme je le pensais … – « sans blague! » )

Il fallait créer un site avec peu de concurrence et qui réponde à un besoin, un désir. J’ai donc eu l’idée de me tourner vers les personnes en détresse … attention, ce qui suit peut choquer les âmes sensibles…

J’ai donc créé un site de prières. « Justaprayer.com » était né ! Toujours en anglais pour toucher le maximum d’âmes en perdition.

justaprayer

Le principe était simple. J’invitais l’internaute à me demander de prier pour lui. En échange, sur chaque page, un bouton PayPal était mis en évidence pour faire un don. Pas de vente donc. Mais une forte incitation au don.

Rassurez-vous, je n’ai jamais rien gagné avec ça ! Même pas un centime. Pourtant, le site était bien fait, très lumineux, et avec pleins de catégories de prières possibles. Il y avait même une section ‘confession’.

Le site a un peu fonctionné car j’ai eu quelques demandes de prières. C’était surtout démoralisant. Les quelques personnes qui ont répondu m’écrivaient leurs malheurs en me demandant de prier pour eux …

Je leur envoyait un message de soutien avec des rappels à certains versets de la Bible relatifs à leurs problèmes (je ne vous dis pas le travail de recherche que c’était !).

Bref, le site a duré un an et je ne l’ai bien sûr pas renouvelé. Mais l’idée de ce site me faire encore rire tant c’était ridicule !!!

Bon, d’accord, je suis athée et je comprends que cela peut choquer certaines personnes (dont ma future femme à l’époque) mais bon. Il fallait que je sache si un tel site avait un espoir ou non. Et puis, comme on dit, qui ne tente rien … n’a rien.

Je n’ai pour autant pas perdu espoir et j’accumulais des compétences que me sont toujours très utiles aujourd’hui (DreamWeaver, Photoshop, vitesse de frappe au clavier, copywriting, …). J’ai également lu nuit et jour tout ce que je pouvais sur le marketing internet. Le désir de persévérer dans ce domaine grandissait en moi.

L’envie de partager mes connaissances acquises a donné lieu au site ArgentInternet.fr.

Je ne fais aucune campagne pour générer du trafic sur ce site mais il me permet de tester diverses choses (efficacité d’un lien sur un autre site, etc.).

J’ai ensuite rencontré certains noms célèbres comme Jeremy Schoemaker du blog Shoemoney.com. Puis John Chow, Yanik Silver, et encore d’autres.

L’idée de tenir un blog commençait à faire son chemin. C’est ainsi que j’ai créé le blog Maxadi. A l’origine, le but du blog était double : voir si un blog était une solution viable, si cela allait attirer du trafic ; et m’obliger à tenir un rythme d’écriture, d’acquérir une discipline dans la rédaction d’articles.

Je dois dire que Maxadi est (pour moi) une réussite. Je suis agréablement surpris du nombre de visiteurs croissant (plus de 2000 par mois) sur un secteur pourtant très concurrentiel (celui du Marketing Internet essentiellement).

Même si je garde une ligne éditoriale souple, et me permets d’insérer des articles sur des sujets divers, mon but premier sur Maxadi est de distiller les connaissances que j’ai pu acquérir depuis que j’ai commencé à m’intéresser au marketing internet.

Maxadi est un peu le site que j’aurais voulu découvrir à mes débuts : des explications simples et concrètes, réalistes et sans fausses promesses. J’aurais gagné BEAUCOUP de temps (grâce aux infos que je donne par email aux inscrits de ma liste entre autres).

Je remarque que les erreurs des débutants sont souvent communes. Je les ai faites moi-même et j’en fait certainement encore d’autres (mais plus élaborées, cette fois ! 🙂 ) Si je devais recommencer à zéro, c’est sûr tout irait beaucoup plus vite.

La PLUS GROSSE erreur, c’est de ne pas avoir investi DIRECTEMENT dans la solution d’Aweber, l’autorépondeur et gestionnaire de listes. J’ai bien bricolé avec des scripts d’inscriptions, mais ce fut en fait plus une perte de temps qu’autre chose. Si vous n’avez pas encore de liste, vous ne soupçonnez même pas la puissance de celles-ci !

Les listes grandissent très lentement au début. Vous devez donc commencer le plus tôt possible. Il existe cependant des techniques qui vous permettent de booster un peu le nombre d’inscrits (pub, partenariats, … cf. le commentaire de cet article).

Quant on commence à s’intéresser au Marketing Internet et aux diverses possibilités de faire de l’argent sur internet, on trouve beaucoup d’informations sur des techniques miracles. Mais celles-ci n’existent pas. Pour y arriver, vous devez investir beaucoup de temps, de l’argent (un peu), du travail (beaucoup) et se former continuellement.

Il faut véritablement être passionné par ce domaine pour rester en selle malgré tous les déboires et embûches qui seront sur votre chemin.

Si le Marketing Internet n’avait été qu’un intérêt et non pas une passion, il y a longtemps que j’aurais arrêté !

Je ne gagne pas encore ma vie du Marketing Internet, malheureusement. Mais une chose est sûre, je n’arrêterai pas tant que je n’y serai pas parvenu !!!

Both comments and pings are currently closed.

15 Responses to “Les débuts de l’origine du commencement 2/2”

  1. Elea Lyn dit :

    Dingue… Vous êtes complètement dingue !
    Jamais je n’aurai osé créer ce genre de site 😀

    • MaxR dit :

      C’était limite, en effet.
      Et je n’en suis pas spécialement fier, d’ailleurs.

      Mais bon, on m’avait demandé dans un des commentaires précédents mes ‘antécédents’. Donc, voilà, je suis honnête … même si ce n’est pas forcément brillant !
      🙂

  2. Cedric dit :

    Hello,

    Tu gagnes combien par mois en revenus internet?
    Maxadi est ta plus grosse source de revenus?

    • MaxR dit :

      Salut Cédric,

      Difficile de répondre à cette question car les revenus ne sont pas constants d’un mois à l’autre. De plus, mes revenus proviennent surtout des ventes en affiliation, et non des régies publicitaire. J’avais même retiré AdSense du Blog pour le mois de juin … pour tester si le ‘Google SmartPricing’ est-bien réel.
      A titre indicatif, pour le mois de juin, j’ai gagné environ 250 euros.

      Tous ces revenus ne proviennent pas que de Maxadi, et il ne connaissent pas une progression linéaire comme pour ton blog, où tes revenus semblent être un peu dépendant de la quantité de visiteurs (d’où AdSense, PublicIdées, etc.).

      Pour ma part, les ventes peuvent générer 25 ou 50 euros à la fois en commissions. Quelques ventes en plus ou en moins, et les chiffres sont complètement différents. Pour l’instant, mon but premier est surtout de bâtir mes listes de contacts … car c’est véritablement là le secret de la réussite (!).

      Mon business modèle ne se constitue pas que de Maxadi. D’autres niches sont bien plus exploitables et … rentables (un peu à l’instar de Boris, selon ce qu’il a révélé dans son interview sur le blog d’Aurélien ReadMeImFamous).

      Maxadi est un blog qui me permet de partager mes ‘trouvailles’, dire ce qui fonctionne (pour moi, en tout cas!) … ou non, d’échanger, etc. Comme je l’ai dit, Maxadi est un peu le site que j’aurais souhaité avoir trouvé à mes débuts.

      C’est pour moi une ‘réussite’ car cela m’a permis de découvrir certaines choses qui m’ont permis de prendre la ‘bonne direction’ (pour ce que je souhaite faire, bien entendu).

      Amicalement,
      🙂

  3. Elea Lyn dit :

    Bâtir sa liste, c’est sûrement le secret de la réussite, tous les marketeurs internet le disent haut et fort.
    Mais pour pouvoir la bâtir, il faut … du trafic qualifié, donc des visiteurs et ça, c’est pour moi LE secret… 🙂

    • MaxR dit :

      Bonjour Elea,
      Tu as tout à fait raison. Le trafic sur internet, c’est le nerf de la guerre. Pour cela, il y a 2 options : les solutions payantes (rapides), et les solutions gratuites (lentes).
      J’ai déjà répondu en partie à cette question dans les commentaires sur l’article ‘L’argent est dans la liste‘.

      En ce qui concerne la qualité du trafic, c’est une question de ciblage. L’avantage du trafic payant est que tu peux cibler très précisément le segment de marché que tu vises. Mais la maîtrise d’Adwords peut coûter très cher.

      Quoi qu’il en soit, avec le temps, ta liste augmentera. Même si ce n’est que 3 personnes par jour, cela fera tout de même près de 1000 personnes après 1 an.

      Mais un autre secret … ce n’est pas LA liste, mais LES listes que tu dois créer.

      Aweber te permet justement de créer autant de listes que tu le souhaites dans ton abonnement. Du coup, tu multiplies considérablement les différentes niches dans lesquelles tu peux travailler, mais aussi les différentes cibles ultra-précises (par exemple dans la beauté, tu peux avoir une liste pour les produits antirides, contre la cellulite, pour avoir de beaux ongles, etc.).

      Après, bien sûr, tout dépend de ce que tu souhaites faire sur internet. Le cas précité me concerne puisque c’est le business model que j’applique.

      Pour débuter, je conseille fortement la création d’un blog, créer du contenu original chaque semaine quoi qu’il arrive, faire du référencement, et publier des articles à poster sur des sites de contenus gratuits. C’est une très bonne base de départ. Les résultats ne surviennent pas du jour au lendemain, mais avec le temps, cela arrive.

  4. Fabien dit :

    Le principe de votre 1er site « justaprayer.com » est terriblement original et aurait peut-être été interessant financièrement parlant si le business model de ce avait été creusé plus en profondeur !
    L’une des clés du succès sur internet (et dans la vie de tous les jours) est là : il faut un produit/service qui répond à un besoin précis et qui se révèle très novateur ou qui se démarque fortement de la concurrence !

    • MaxR dit :

      Salut Fabien,
      Oui, l’originalité de ce site est ce qui me fait encore sourire aujourd’hui, même si d’un niveau éthique ce n’est pas forcément ce qu’il y a de plus brilliant. (Mais bon, en même temps, l’église ne se prive pas de raquetter ses ouailles tous les dimanches non plus, hein !)

      Pour ce qui est du business model, tu as raison. Celui-ci n’avait absolument pas été creusé. A l’époque, je ne voyais pas du tout un site internet comme une entreprise, avec toute la réflexion que cela doit comporter. (Grosse erreur, d’ailleurs !)

      Personnellement, j’ai une véritable fascination pour les personnes qui ont de l’imagination dans la création, comme dans l’article sur la personne parlant directement au patron d’une boîte via Adwords pour trouver un job.

      Jeremy Schoemaker, lui, avait confessé avoir eu beaucoup d’idées innovantes pour faire de l’argent, mais qui n’ont jamais vu le jour. Je m’en souviens de 3 d’entre elles: Une de ses idées était de créer un bar-restaurant où les serveurs et serveuses seraient habillées en nonnes et en moines. Mais étant dans une région assez puritaine, cela aurait été sacrilège … voire suicidaire ! 🙂
      De saints en seins …
      Une deuxième idée était de payer 2 superbes filles et de leur faire traverser les USA d’Est en Ouest dans une Ferrari. Elles auraient été seins nus pendant tout le trajet et des publicités auraient été apposées sur le véhicule. Les médias auraient certainement fait grand cas de cette virée un peu spéciale, relayant ainsi les publicités sur le véhicule.

      Une troisième idée qu’il a eu était un peu différente. Il aurait possédé une station essence où les gens auraient pu faire le plein … GRATUITEMENT ! Mais la condition était d’accepter de se faire tirer dessus par des fusils de paintball pendant qu’ils remplissaient leur véhicule. Les fusils de paintballs auraient été attaché à différents endroits du toit de la station, en prenant soin de ne pas avoir d’angle mort.
      Il aurait alors créé un site sur lequel les internautes pourraient s’enregistrer et acheter des billes de paintball afin de tirer sur les personnes s’arrêtant pour prendre de l’essence.

      Toutes ces idées n’ont pas vu le jour, bien sûr. Mais ce qui est génial, c’est qu’il a pensé à des concepts totalement nouveaux.

      Il faut bien se dire qu’en suivant les autres, on peut faire de bonnes choses, mais on ne connaîtra jamais le tremplin qui peut nous faire bondir vers le sommet rapidement. Pour innover, il faut faire … ce que les autres ne font pas. C’est dans cet esprit que se justifiait la création de Justaprayer.com.

      Il existe certainement encore des milliers d’opportunités sur internet comme dans le monde réel. A nous (à VOUS!) de les trouver. Pour cela, il faut réfléchir, penser, innover, imaginer, être fou … ou complètement dingue ! 🙂

  5. Aurélien dit :

    Pour attirer du trafic il y a pas de secret, il faut apporter de la valeur ajoutée à ses visiteurs, c’est à dire de l’information de qualité.

    • MaxR dit :

      D’accord avec toi, Aurélien, si on parle de QUALITE de trafic.

      Car il existe des autoblogs bien référencés qui ont des milliers de visiteurs par jour … alors qu’il n’y a aucun contenu original et pas beaucoup de valeur ajoutée.

  6. Hello,

    L’idée du site de prières était excellente, en tous cas elle m’a fait beaucoup rire…
    Quand tu parles d’autorépondeur tu estimes à combien le nombre d’abonnés à ta liste pour que ça ait un intérêt?
    Si tu en as 10 tu peux faire ça tout seul non?
    Et puis surtout je pense que ça nécessite un gros travail préparatoire en amont, il faut avoir de la « marchandise » à vendre sinon quel intérêt? Et de la marchandise de qualité sinon c’est se griller pour rien.
    Je pense que la principale difficulté est là, surtout pour quelqu’un qui veut se lancer là-dedans du jour au lendemain.
    @+

    • MaxR dit :

      Salut David,

      Le nombre d’inscrits pour que la liste devienne rentable ???
      Difficile à dire car une liste peut être plus ou moins bien ciblée, et plus ou moins réactive. De plus, il faut que les inscrits fassent partie d’un marché rentable et qui convertisse. Si tu as 10.000 inscrits, mais qu’ils ont moins de 18 ans (pour des jeux vidéos, par exemple), cette liste ne te sera pas d’un grand intérêt car ils ne peuvent pas payer en ligne.
      Par contre, si ta liste est super ciblée, il ne t’en faudra pas beaucoup pour commencer à voir des ventes se réaliser. Cela dépendra aussi en grande partie de la qualité de tes promotions.

      Le problème des listes que l’on fait soi-même, c’est qu’à un moment, il faudra les basculer sur un autorépondeur digne de ce nom, comme Aweber. Et là, tu n’auras pas d’autres choix que de demander à tes inscrits … de se réinscrire. Tu perdras beaucoup de monde dans ce transfer !
      De plus, les autres autorépondeurs tombent très souvent parmi les courriers indésirables. Et la tendance va encore s’accentuer car des nouvelles règles en matière d’emailing vont voir le jour bientôt.
      Aweber a des accords avec les plus grandes sociétés de courriers électroniques (Google Mail, Aol, Yahoo, Hotmail, …) et est reconnu pour ne pas pratiquer de spam. Ceci est dû au ‘doube opt-in’, c’est-à-dire à la confirmation active que chaque personne de ta liste doit avoir faite. Les emails que tu leur envoies ne sont donc pas du spam puisqu’ils sont bel et bien sollicités.
      La déliverabilité est un élément TRES important à prendre ne compte.

      N’oublie pas qu’on parle business ici.

      Pour la marchandise à vendre, tu en as plein en affiliation. Que ce soit sur les plateformes ou via les marchands directements (Amazon, sites de particuliers ou de marques, …).

      Pour le travail préparatoire, c’est sûr qu’il faut ‘penser’ son coup. Il faut pouvoir avoir un plan et une stratégie. Ensuite, vient le travail (rédaction des emails de relance, de la squeeze page et du formulaire, promotion de sa squeeze page, etc).

      Comme pour tout, TOUT s’apprend et personne n’acquiert les compétences du jour au lendemain. Si tu devais apprendre une nouvelle langue, tu ne t’attendrais pas à la connaître le lendemain qui suit ton premiers cours. C’est pareil avec l’affiliation.
      Mais comme pour tout, tout s’apprend et tes compétences vont croître à la vitesse de ta formation. Les résultats viendront petit à petit immanquablement si tu fais les choses correctement. Et si tu oses sortir des sentiers battus, les résultats peuvent même venir plus rapidement.

      Pour finir, saches qu’avec moins de quelques centaines d’inscrits, ton autorépondeur se rembourse déjà si tu fais les choses correctement.
      Si tu regardes le prix à l’année, Aweber coûte environ 180 euros (le premier mois est à 1 dollar!). Si tu as cette somme et que tu veux VRAIMENT t’investir sur internet, c’est tout ce qu’il te faut pour te donner une chance. Ensuite, n’oublie pas que tu peux arrêter ton abonnement à Aweber n’importe quand !

      Aweber te coûtera moins cher que ton gsm !! Et il te rapportera BEAUCOUP plus d’argent. Crois-moi, donne-toi un an pour réussir sur internet. Si après un an tu ne vois toujours aucun résultats malgré tous tes efforts, c’est qu’il y a un réel bug, et que les pôles magnétiques se sont inversés.

      J’espère que cela aura répondu à tes interrogations. 🙂

      Amicalement,

      MaxR

  7. Merci Max pour cette réponse très instructive et très complète, on voit que tu maitrises parfaitement le sujet.
    J’ai déjà pioché bcp d’info ici et sur ton autre petit site, reste plus qu’à avoir un minimum de trafic, je vais essayer de m’y employer.
    Encore merci.

  8. Wilfried dit :

    Je suis mort de rire Max! Waw!
    Quelle idée de business!! 😀
    En tout cas une chose est sûre,
    tu ne manques pas d’imagination

    Ce qui est sûr, il faut toujours
    croire en ses inspirations même
    si elles paraissent folles.

    D’ailleurs, la seule façon de
    savoir si une idée est bonne est
    de l’essayer.
    Si elle ne marche pas, on l’écarte
    de nos idées de projet et on part
    à la recherche d’une autre folie 🙂
    Wilfried

Centre de préférences de confidentialité

Necessary

Advertising

Analytics

Other