Rétro-ingénierie d’article

Petite explication sur l’article précédent : « Objectif l’affiliation« .

Cet article est le pur produit d’un petit test que j’ai voulu faire sur ce blog.

Depuis plusieurs jours, je constate dans mes statistiques Google Analytics que des visiteurs atterrissent sur Maxadi via Google sur la requête « objectif l’affiliation« .

N’ayant pas d’article particulier avec cette expression en mots clés, j’avais tapé ces mots clés dans Google pour voir ce qu’il rendait. Maxadi ne tombait qu’en 9ème page de résultats !

Puisqu’il y avait des recherches sur ces mots clés, et que Maxadi n’est pas le site le plus mis en avant, j’en ai conclu que Maxadi ne reçoit qu’une infime fraction de ces visiteurs potentiels.

J’ai donc décidé d’écrire cet article afin de tester 2 choses :

  1. Voir si Maxadi pouvait monter dans les résultats de recherche de Google sur cette requête
  2. Voir si cela va apporter plus de trafic

Pour le trafic, il est encore trop tôt pour ce prononcer.

Pour les résultats de recherche sur Google, par contre, là les résultats sont déjà là !

Sur la requête large (« Objectif l’affiliation » sans guillements), voici le résultat en à peine 5 heures suite à la publication de l’article : Maxadi est en troisième position sur 711.000 résultats.

objectifaffiliation711000

Et sur la requête précise (avec les guillements), Maxadi est premier sur 5.000 résultats comme ci-dessous :

objectifaffiliation5300

Dans les jours qui suivent, je constaterai (ou non) si Maxadi aura plus de visiteurs grâce à la requête « objectif l’affiliation » via Google. Affaire à suivre, donc …

Both comments and pings are currently closed.

12 Responses to “Rétro-ingénierie d’article”

  1. C’est une technique intéressante, je constate que tu es aujourd’hui en 3e position sur la requête générique :
    objectif affiliation.

    Ce qu’il conviendrait maintenant de penser, c’est définir les attentes des personnes susceptibles de taper l’expression dans leur moteur de recherche… sinon ils tombent sur un site, certes optimisé, mais ne trouvent pas ce qu’ils cherchent.

    Sébastien

    • MaxR dit :

      Absolument Sébastien. Découvrir ce que les internautes cherchaient en premier lieu serait particulièrement utile.
      Malheureusement, je n’ai pas encore trouvé. Je me base donc sur le bon sens en exploitant « objectif » et « affiliation ». Et puisque l’objectif de Maxadi, c’est d’instruire les internautes sur les techniques d’affiliation, je me dis que je ne dois pas être loin du but. 🙂

      Mais qu’il soit ciblé ou non, cela génère malgré tout son petit flux de trafic régulier. Ce qui n’est déjà pas mal.

      Autre point : L’idéal serait même de trouver la source qui pousse tant d’internautes à taper cette requête sur Google. Ce qui m’intrigue, c’est l’exactitude constante de la recherche (avec le « l » apostrophe => « objectif l’affiliation »).
      N’étant pas en France métropolitaine, je ne suis pas exposé aux médias locaux. Y aurait-il eu une campagne de pub utilisant cette expression, par hasard ???
      Connaître cette source pourrait ouvrir les portes vers une meilleure exploitation de ces visites gratuites.

  2. Hilary duff lizzie mc guire dit :

    « Découvrir ce que les internautes cherchaient en premier lieu serait particulièrement utile. »

    D’après les résultats de l’outil de recherche d’Adword, la quantité de recherche pour l’expression « objectif affiliation » n’excède pas les 10 requêtes…
    Pas étonnant que ton article soit parvenu à se placer correctement sur la 1ere page de résultat !
    Après, je pense que ce n’est pas cette expression qui te ramène beaucoup de visite mais toutes les expressions liées de près ou de loin au mot « affiliation ». As-tu déjà essayé de combiner plusieurs expression ?

    • MaxR dit :

      En effet, cette expression ne me ramène pas BEAUCOUP de visites (environ 3 à 5 par jour … mais tous les jours !). Mais je t’avouerai une chose, je préfère avoir ces quelques visites quotidiennes chez moi plutôt que chez un concurrent ! 😉

      Ce test n’était basé que sur l’expression « objectif l’affiliation » (avec le l apostrophe, j’insiste). Et ce n’est que celle-là que je suis ici (et non les autres expression contenant le mot ‘affiliation’). Et c’est bien cette expression précise qui me ramène un peu de trafic régulièrement.

      La conclusion est donc de pouvoir utiliser les statistiques à son avantage.

  3. Philippe @ Affiliation & Marketing dit :

    Et donc, cela t’a-t-il généré plus de visites ou restes-tu à 3/5 visites par jour?

    • MaxR dit :

      Non, pas plus de visites pour l’instant. Toujours la même chose. Mais c’est régulier et les visiteurs ouvrent plusieurs pages (5-6). C’est donc bon pour mes statistiques globales. 🙂

  4. Alban dit :

    C’est intéressant comme retour d’expérience !

    Ca laisse aussi imaginer ce que l’on peut faire en ciblant ses mots clés et en écrivant systématiquement des articles en fonction des mots clés qui vont nous rapporter du trafic.

    En partant de google keywords + en étudiant la concurrence sur Google.fr, ça nous donne une idée de l’efficacité potentielle de chaque mot clé et de mes chances de bien se positionner pour ceux-ci. Ensuite, il n’y a plus qu’à rédiger, référencer, faire un peu de backlinking, attendre, et voir le trafic grimper 🙂
    Ca mets du temps mais ça marche !

    • MaxR dit :

      Absolument. Je confirme à 100% ce que tu dis. Mon expérience est tout à fait similaire.
      Sur le site Bellevie.fr, j’en fait l’expérience. Je n’ai pour ainsi dire quasiment pas de backlinks (ou en tout cas, je n’en fais plus depuis plus de 6 mois) et j’ai arrêté (volontairement) tout référencement quelconque pour tester cette théorie.
      Mes 4 ou 5 derniers articles ont été écrit selon ce procédé (étude de marché pour trouver un sujet porteur, mot clé ciblé, écriture de l’article en fonction d’un seul mot clé (ou expression). Je n’ai pas de flux RSS non plus.

      En moyenne, j’ai 10 visiteurs minimum par jour sur ce site (qui me sert de laboratoire) qui est tombé dans Alexa à plus de 12 millions ! Donc, 10 visiteurs par jour pour ne RIEN faire à part un article ciblé, c’est plutôt pas mal. Techniquement, il suffirait donc de produire une cinquantaine d’articles pour avoir 100 visiteurs par jour automatiquement pendant très longtemps.
      Et si en plus on fait ce qu’il faut pour le référencement et les backlinks, ça pourrait même décoller un peu. 🙂

  5. Grégory dit :

    Et où en es tu aujourd’hui, de cette expérience ?

    – ça donne quoi sur le mot-clé de cet article ?
    – expérience tentée sur un autre mot-clé ?

    • MaxR dit :

      Bonjour Grégory,

      L’expérience semble terminée puisque l’afflu de visiteur via ce mot clé s’est tari. Cela aura durer quelques semaines et m’aura apporté quelques nouveaux visiteurs. Il semblerait que les visiteurs aient recherché ce mot clé en particulier suite à une incitation tierce, que je connais pas. Je ne sais donc pas comment, ni pourquoi. J’en aurait juste un peu profiter pour avoir quelques visiteurs de plus. 🙂

      Expérience peu concluante sur ce coup-là, je dirais.

      Sinon, je ne l’ai pas tentée sur un autre mot clé. Cette expérience-ci fut faite suite à mon intrigue sur la présence récurrente d’un groupe de mots clés très précis. Jusqu’à présent, rien d’autre ne m’a intrigué. 😉

  6. Samuel dit :

    Les requêtes généralistes de type « objectif affiliation » peuvent certes rapporter des visiteurs mais pour convertir le mieux sont les requêtes ciblées du type « Affiliation blogueur » ou bien « affiliation amazon », tu vois?

  7. Pierre dit :

    Tout à fait d’accord avec Samuel! Les mots génériques, c’est bien sur le palmarès, mais ça ne convertit pas plus, bien au contraire et attention aux taux de retour

Centre de préférences de confidentialité

Necessary

Advertising

Analytics

Other