Apprendre à taper au clavier

Gagnez du temps !

L’ordinateur est partout … et avec lui, le clavier.
Que vous soyez blogueur, écrivain enthousiaste ou même employé de bureau, taper sur un clavier d’ordinateur fait certainement partie de votre quotidien.

L’enseignement de la dactylographie ne s’est répandue que ces quelques dernières années dans les collèges et lycées. Autrement dit, la génération qui a vu la montée en puissance des ordinateurs personnels n’a pas été instruite pour taper rapidement sur un clavier. Il faut donc être un peu autodidacte pour assimiler cette aptitude.

J’ai appris à taper au clavier (sans regarder les touches) il y a plusieurs années de cela. Ma cousine avait un CD avec un petit programme ludique pour apprendre à taper comme les professionnels. Je l’ai mis dans l’ordinateur, et me suis pris au jeu. Depuis, après des années de pratique, j’écris très rapidement, avec très peu de fautes de précision et surtout sans regarder le clavier. Je regarde directement l’écran, ou le texte que je dois retranscrire.
Inutile de préciser que cela change une vie. Cette petite performance n’en est pas moins une. Car ces précieuses secondes et minutes de gagnées finissent par s’accumuler au fil du temps.

Apprenez à taper au clavier avec vos 10 doigts

Vous aussi pouvez devenir beaucoup plus rentable (dans votre vie professionnelle comme dans votre vie privée) grâce à l’apprentissage de cette technique.

Pour cela, j’ai repéré sur le web quelques liens de qualité :

Sense-lang.org : Vous pouvez choisir votre clavier (français, belge ou suisse). L’application est en ligne, il n’y a rien à télécharger.

Rapidtyping : Petit logiciel gratuit à télécharger et à installer sur votre ordinateur.

Both comments and pings are currently closed.

14 Responses to “Apprendre à taper au clavier”

  1. alteriche dit :

    Merci pour le lien sense-lang!
    Ca a vraiment l’air très bien, je viens d’y faire un tour. Sans doute l’occasion pour moi d’apprendre à taper correctement (réussirai-je à supprimer mes mauvaises habitudes?).

    J’ai appris tout seul. Dès que je commence à aller vite, je fais des fautes et utilise assez souvent la touche « efface »…
    Je viens de m’observer et finalement je n’utilise que 6 ou 7 doigts… 🙁

    • MaxR dit :

      Avec 6 doigts, tu es déjà largement au-dessus de la moyenne. Généralement, les gens tapent avec seulement 2 doigts, et parfois très vite d’ailleurs. Mais un problème demeure, ils ne peuvent pas se permettre de regarder autre chose que le clavier.

      L’avantage de taper avec ses 10 doigts, c’est de ne plus avoir les rétines focalisées sur le clavier en permanence.

      Pour les mauvaises habitudes, un conseil : apprends les bons gestes (position des doigts sur le clavier), peu importe la vitesse. Si c’est très lent, c’est pas grave. La vitesse viendra au fur et à mesure.
      L’important, c’est d’acquérir la bonne coordination des doigts. La pratique et l’habitude feront le reste.

      Un autre conseil : Choisis un mot ou une petite phrase (une de tes citations favorites, par exemple) et utilise ce mot (ou citation) pour tes « entraînements ». Tape ce mot sans cesse jusqu’à ce que tes doigts atteignent les touches automatiquement. Peu importe le mot (ou la phrase), l’important est que tes doigts ‘se souviennent’ de l’emplacement des lettres sur le clavier.

  2. alteriche dit :

    Merci pour ces conseils Max 😉
    Je manque effectivement sans doute de coordination.
    En tout cas, ce qui est flagrant, c’est le type de clavier: impossible pour moi non seulement de taper sur un gros clavier de bureau (j’ai l’impression qu’il faut écraser chaque brique et non les effleurer comme sur un portable) et j’ai plus de mal sur un PC (les touches des claviers Mac sont légèrement espacées et surtout le mapping des touches périphériques est un peu différent!).

    Voir un môme taper frénétiquement un texto avec un seul pouce est en revanche pour moi un vrai spectacle (mélange de fascination et d’apitoiement!).

    J’attends l’iPad qui risque de réellement transformer notre approche à la saisie. L’expérience tactile (pour me débrouiller assez bien avec 2 pouces en mode paysage sur mon iPhone) n’est pas si mauvaise.
    Question d’habitude sans doute (je préfère dans un autre registre le trackpad à la souris)…
    De facto la position ergonomique sera différente (on n’aura plus clavier + écran à quasi-90°) et l’écran (via le doigt) jouera un vrai rôle (il m’arrive souvent d’utiliser les raccourcis clavier ou encore les flèches lors de la saisie, ce qui ne sera plus le cas avec un iPad).
    A suivre…

    • MaxR dit :

      En effet, le type de clavier est aussi un élément vital pour moi. Je ne supporte plus les claviers « classiques » avec de grosses touches, comme pour les premiers ordinateurs.

      Je préfère taper sur des claviers de pc portables, avec les touches ultra-plates.

      Pour ce qui est des touches sur écrans comme pour l’iPad, je crois que ça me posera un problème car il n’y a plus les repères pour positionner les doigts (sur les touches F et J). Sans ces repères, il faut garder un oeil sur le clavier pour ne pas être décallé. Pas pratique.

      Et comme tu le fais bien remarquer pour l’iPad, avoir le clavier dans la lignée de l’écran ne sera pas très pratique non plus. Une solution à ce problème, c’est d’acheter un clavier externe USB. C’est ce que je fais déjà parfois pour ne pas être collé à mon écran de portable quand je dois taper de longs textes. Je pose le clavier sur mes jambes, bien assis, et je suis parti pour des pages entières …

      Pour les touches séparées du Mac, j’ai remarqué de Sony avait fait la même chose. Grosse déception car j’adore les Vaio et je voulais m’en acheter un dernièrement, mais ce clavier … c’est vraiment pas terrible. Je l’ai testé, mais je préfère de loin les claviers classiques ultra-plats. Sony a perdu une vente ! (Ca leur apprendra à vouloir imiter Apple!) 🙂

  3. oummeriam dit :

    J’ai appris à taper au lycée (il y a une douzaine d’année) et c’est vrai que c’est extrêmement pratique, je ne regarde pas le clavier et je m’adapte en quelques minutes à d’autre clavier (azerty vers querty) ou fr vers en ou autre langue. Une fois qu’on sait placer ses doigts et qu’on a localisé les touches, le tour est joué. Au début comme le dit max la vitesse ne compte pas, il faut joué le jeu jusqu’au bout pour que ca porte ses fruits.

  4. MaxR dit :

    C’est vrai que c’est une aptitude que l’on ne souligne pas assez souvent et qui pourtant est bien utile. Surtout si l’on est blogueur ou que l’on aime écrire, tout simplement.

    Chose particulière, en ce qui me concerne, j’adore le contact avec le clavier. Le fait de pianoter sur le clavier … je trouve ça trop top ! J’y prends toujours beaucoup de plaisir.

  5. Olivier dit :

    Bonjour Max …

    Très sympa ton blog… j’étais un aficionados de type d’outils sur mac et depuis que je me suis mis au pc je n’ai pas pris le temps de rechercher les outils équivalents.

    et pourtant pour ceux qui passent des journées derrière un écran et un clavier, ces outils de productivité me paraissent indispensable.

    Merci Max

  6. alteriche dit :

    @Olivier:
    Si tu as des références de ces fameux outils sur Mac, je suis preneur 😉
    Merci d’avance.

  7. Fenice dit :

    Effectivement, apprendre à bien tapper au clavier peut permettre un sacrès gain de temps.

    De mon coté, j’ai choisi une solution assez drastique : j’ai appris le Dvorak Bépo http://bepo.fr/wiki/Accueil

    Du coup, je tappe avec une nouvelle configuration sur un clavier qui lui est toujours en azerty. Rien de mieux pour apprendre la dactylo 😉
    Par contre le premier mois d’apprentissage est assez dur.

  8. alteriche dit :

    @Fenice:
    La vidéo est impressionnante
    Avec 2 bémols:
    _ Les touches « gravées » sur celles de mon clavier sont en AZERTY donc l’apprentissage se fait complètement en aveugle. A mon avis, il faut une sacré patience au départ (sans parler des quelques habitudes intuitives dont il faut se défaire)…
    _ Ce n’est pas un clavier « usuel » donc il faut le télécharger spécifiquement, donc impossible à intégrer à une base fermée (je pense en particulier à iPhoneOS pour l’iPad)

  9. Fenice dit :

    @alteriche : Apprendre le bépo, c’est un peu comme apprendre une seconde langue : Bien qu’aillant perdu en rapidité, je peux toujours écrire sur un azerty. Du coup, pas de soucis pour écrire sur le clavier de mon iPod Touch.

    Par contre, je confirme, il faut beaucoup de patience pour désapprendre. Pour ma part, j’ai pris une méthode assez violente mais qui permet d’apprendre plus vite : J’ai basculé dès le départ tous les claviers que j’utilisais en Bépo (tout en précisant à mes suppérieurs que je risquais d’être moins productifs dans les 2 prochaines semaines).

    Les premières semaines sont très fatiguantes mentalement car il n’y a plus « le repos » d’écrire instinctivement sur le clavier. Cela dit, avec la dactylo classique, nous sommes également confrontés à cette fatigue mentale due au travail de désapprentissage.

  10. MaxR dit :

    @Fenice :
    Merci pour le lien vers Bepo. Je ne connaissais pas. Toutefois, étant relativement productif avec un clavier azerty (ou qwerty), je ne me vois pas ‘désapprendre’ cela, au profit d’un nouveau clavier qui ne me fera que gagner quelques secondes de plus (après maîtrise de celui-ci).

    Et toi ? Notes-tu une grande différence ? Cela en vaut-il vraiment la peine ?

    @ Olivier :
    Tu es l’une des rares personnes que je connaisse qui passe de Apple au PC. D’habitude, c’est plutôt le contraire.
    Pourquoi avoir quitté la pomme ???

  11. Fenice dit :

    @MaxR : n’étant pas des plus rapides sur un Azerty, le passage au bépo était également prétexte à bien apprendre la dactylo. Mais, si tu écris relativement vite et que tu ne trouves pas la configuration Azerty inconfortable, alors il est clair que le passage au bépo serait plus une perte de temps qu’autre chose.

    De mon coté, au niveau confort d’écriture, je vois une grande différence. Plus besoin de faire du contorsionnisme de doigts et également, plus besoin de jeter un œil sur mon clavier (mais sur ce dernier point, la dactylo sur Azerty permet également d’attendre le même résultat).

Centre de préférences de confidentialité

Necessary

Advertising

Analytics

Other