5 Façons de se ruiner rapidement sur internet

Faire de l’argent sur internet est un désir (ou une obsession) partagées par de très nombreux internautes

Cependant, même s’il est vrai qu’on peut gagner de l’argent sur internet, il est encore plus facile d’en perdre.

Si l’on fait abstraction des nombreuses heures passées derrière son écran pour démarrer un business online, il y a toujours des frais engagés qui demeurent. Ne serait-ce que l’hébergement de son site, l’abonnement à un autorépondeur, le prix d’achat de son ordinateur, ou le paiement mensuel de son fournisseur d’accès internet.

Au-delà de ces ‘petits’ frais‘, il est tout à fait possible d’engager des sommes plus conséquentes dans le but d’atteindre plus rapidement ses objectifs.

Si vous décidez d’emprunter cette voie, voici 5 conseils en Or qui vous permettront de vous ruiner plus rapidement :

1. Google Adwords est incontournable si vous avez de grosses sommes à perdre en peu de temps. Pour cela, il vous suffit de ne pas apprendre le fonctionnement de cette régie publicitaire, et de miser plusieurs dizaines d’euros sur des mots clés peu ciblés et très concurrentiels. Avec un peu de chance, vous parviendrez à perdre plusieurs milliers d’euros en seulement quelques minutes ou quelques heures tout au plus.

2. Vous avez une idée de site internet super génial mais ne connaissez rien en programmation. Dans ce cas, le mieux est de contacter une grosse société afin de leur laisser le soin de créer pour vous votre site avec tous les gadgets que vous souhaitez. Soyez imaginatif et n’omettez pas d’inclure des systèmes de paiements internationaux via plusieurs réseaux bancaires. Ce serait dommage de louper une vente en Ouzbékistan parce que votre site de commandes ne permettrait pas certaines fonctionnalités intégrant quelques pays.

Ici, ce sont aussi plusieurs milliers d’euros que vous dépenserez, mais en quelques semaines voire quelques mois. Il faut parfois savoir être patient.

3. Regardez ce que qu’une grosse société fait, et reproduisez exactement ce que vous voyez. Surtout, ne faites rien pour vous différenciez de votre plus gros concurrent qui est en position numéro 1 dans son domaine. Reproduisez un site parfaitement similaire, mais en moins bien … voire en pire.
Cette technique est aussi très performante pour perdre des sommes rondelettes en quelques mois.

4. Si vous faites de l’affiliation, choisissez de promouvoir un produit d’une mode ultra-éphémère, et si possible déjà passée. Maintenez l’idée que si ça a marché il y a 6 mois de cela, il y a sans doute encore quelques ventes à réaliser. De préférence, n’étudiez surtout pas le marché dans lequel vous vous lancez. Allez-y au feeling ! Faites confiance à vos instincts de businessman. Tôt ou tard, vous finirez par avoir raison. Et c’est peut-être cette fois-ci la bonne !

5. Une fois que vous avez votre site (voir point 2), tentez de vous faire référencer sur un mot clé le plus général possible. Soyez large. Ainsi, vous serez sûr que parmi les millions d’internautes qui visiteront votre très beau site, il y en aura bien 1 ou 2 qui finiront par acheter quelque chose.

Visez des mots clés appartenant à un domaine qui rapporte beaucoup d’argent (comme ‘crédit‘, ‘assurance‘, ‘santé‘, etc.). Evitez des mots clés en expression (du type « assurance auto jeune conducteur voiture puissante« ) car les risques de faire des fautes d’orthographe sont trop importants.

Pour un référencement de qualité, n’hésitez surtout pas à utiliser les services d’une société spécialisée. En fait, soyez plus malin que les autres, et utilisez les services de plusieurs sociétés de référencement en même temps !!! Ainsi, vous êtes sûr que ça marchera !

Bien sûr, si vous voulez accélérer le processus, rien ne vous empêche d’utiliser une combinaison des différents points cités ci-dessus.

Vous aurez compris que cet article s’adresse surtout aux personnes nécéssitant de perdre beaucoup d’argent en peu de temps (pour des raisons fiscales, pour déshériter ses proches, pour dilapider son patrimoine en vue d’un divorce douloureux, etc.).

Si vous êtes à la recherche de moyens ingénieux pour perdre beaucoup d’argent en peu de temps, sachez que je propose aussi mes services de consultant. Vous pouvez me joindre via la page de contact en toute confidentialité.

Both comments and pings are currently closed.

26 Responses to “5 Façons de se ruiner rapidement sur internet”

  1. Jean-Philippe dit :

    Merci pour cet article plein d’humour ! C’est une façon très astucieuse de prévenir les newbies sur les pièges de l’internet. 😉

  2. Kevin Pincher dit :

    Je rejoins Jean-Philippe, très bon article à prendre effectivement au second degré.

    Cependant, derrière la légèreté de l’article, il y a un vrai problème et de nombreux débutants se font avoir (je pense notamment à Adwords qui demande des connaissances de plus en plus approfondies).

    • MaxR dit :

      Le problème avec Adwords, c’est que les règles se compliquent un petit peu plus à chaque changement. Cela deviendra très difficle un jour pour les nouveaux de se lancer dedans.

  3. Le pire c’est que c’est vrai tout ça.
    Ce sont de bonnes anti-pattern, à retenir donc… et surtout ne pas appliquer !

  4. Charles dit :

    En effet, Adwords personnellement j’ai peur de m’en servir !

    Mais je ne cherche pas à perdre d’argent!

    Merci pour l’article humoristique.

    • MaxR dit :

      J’ai aussi tenté l’aventure Adwords et j’y ai perdu plusieurs centaines d’euros. Rien de bien grave, mais bon, c’est sûr que j’aurais préféré les dépenser autrement. De toute évidence, je ne savais pas ce que je faisais. 🙁

  5. Adrien dit :

    « Google Adwords est incontournable si vous avez de grosses sommes à perdre en peu de temps. Pour cela, il vous suffit de ne pas apprendre le fonctionnement de cette régie publicitaire, et de miser plusieurs dizaines d’euros sur des mots clés peu ciblés et très concurrentiels. Avec un peu de chance, vous parviendrez à perdre plusieurs milliers d’euros en seulement quelques minutes ou quelques heures tout au plus. »

    Pour plus de tranquilité il vaut mieux passer par une autre régie du style reactivpub, netaffiliation ou autre, vous aurez un affiliate manager qui sera présent et saura vous conseillez, après vous pouvez également perdre beaucoup d’argent.

    « Pour un référencement de qualité, n’hésitez surtout pas à utiliser les services d’une société spécialisée. En fait, soyez plus malin que les autres, et utilisez les services de plusieurs sociétés de référencement en même temps !!! Ainsi, vous êtes sûr que ça marchera ! »

    Attention, un référenceur ne pourra jamais vous promettre des résultats ! Ceux qui le font sont des charlots. Google est le seul maitre à bord ( du moins si vous voulez prendre des positions sur ce moteur mais c’est la même chose sur les autres moteurs en même temps ^^ ) et le référenceur pourra au minimum optimiser votre site web, mais vous promettre une première page ou même, une première position, IMPOSSIBLE, et là le slogan de Nike ne s’applique pas.

    « Une fois que vous avez votre site (voir point 2), tentez de vous faire référencer sur un mot clé le plus général possible. Soyez large. Ainsi, vous serez sûr que parmi les millions d’internautes qui visiteront votre très beau site, il y en aura bien 1 ou 2 qui finiront par acheter quelque chose. »

    Tout dépend de la thématique, se placer sur « crédit » « assurance » ou autre est désormais mission impossible, et n’importe quel personne travaillant dans le référencement vous le dira. Il vaut mieux viser des mots clés secondaire, moins demandé, mais qui au final ramènera plus de visiteurs/clients sur votre site web.

    En tout cas bon article, à lire plusieurs fois pour bien distinguer le second degrés et les choses à ne pas faire 🙂

    • MaxR dit :

      Tiens, je me pose une question …

      En citant ainsi chaque passage de l’article, est-ce que Google va me pénaliser pour Duplicate Content ??? 😀

  6. MDR! J’aime bien le second degré.
    Et puis parfois les grands esprits se rencontrent, j’ai publié aujourd’hui même un article _ spécial glandeur_ sous la même forme (à 1H45 je précise 😉

  7. Jon dit :

    On peut aussi acheter tous les ebooks sur « comment devenir riche » et investir dans tous les outils que proposent leurs méthodes.

  8. Carole dit :

    Très très bon le ton de cet article 😀
    Une motion spécial à adwords qui en effet mal utilisé peu faire tellement mal au porte monnaie pour des résultats nuls >.<

  9. Olivier dit :

    Article très très sympa à lire. Merci.
    Je rejoins Jon sur les ebooks et méthodes miracles. La on perd non seulement de l’argent mais aussi du temps.

    • MaxR dit :

      Et on peut même y perdre son âme, son couple et son poisson rouge (car on ne voit plus le temps passer et on oublie de le nourrir) ! 🙂

  10. On peut aussi essayer de devenir riche avec plein de « super bons plans qui vous permettent d’être riche très vite » et ne jamais chercher à creuser aucun business model plus d’un mois. Parce que si ça ne marche pas en un mois, c’est mort ! ^^

  11. Jérome dit :

    Beaucoup de plaisir à lire cet article, très instructif qui plus est. L’humour est bien utilisé 😉

  12. Fabien dit :

    C’est vrai qu’Adword est un monstrueux gouffre à fric et Mister Google stress en continu le client pour le faire dépenser toujours plus d’argent sur toujours plus de mot-clé sur des périodes toujours plus longues.

    Après, il est vrai que si vous avez vraiment beaucoup de fric à dépenser, prenez comme exemple un modèle gouvernemental ayant pignon sur rue (cf. france.fr). A ce niveau là, c’est en millions d’euros que ça se calcule, pas des trucs de petits joueurs…

    Par contre, attention à ne pas dépenser un seul centime dans diverses associations de bienfaisance que l’on peut trouver ici et là, comme la Croix Rouge, les Restos du Coeur, etc…
    Cela ne sert strictement à rien et vous n’en tirerez aucun bénéfice à terme, à part éventuellement une légère sensation d’humanité qui s’effacera de toute façon très rapidement.

    • MaxR dit :

      Je te rejoins totalement sur l’inutilité de dépenser quoi que ce soit pour les oeuvres de bienfaisance. Si l’envie vous prend de faire des dons, rejoignez tout de suite une Association d’Humanistes Anonymes, où vous pourrez suivre une thérapie de groupe … et où les dons sont interdits ! 😉

  13. fabrice dit :

    Sympa cet article, différent de tant d’autres sur le même sujet!

  14. Martin dit :

    Je ne vois pas le problème de donner – j’ai donné 50 euros à une assoce en novembre. Ca sert peut etre a rien pour moi mais pour les autres… Et l’art non plus ca sert a rien… Autant interdire les artistes?

Centre de préférences de confidentialité

Necessary

Advertising

Analytics

Other