La mort des sites de contenus gratuits

Dernièrement Google a modifié son algorithme dans le but de toujours rendre les résultats des recherches plus pertinents pour ses utilisateurs. L’un des effets majeurs de cette modification fut certainement l’impact négatif que cela a eu sur les classements des articles provenant des sites de contenus gratuits.

Le site numéro dans ce domaine est certainement EzineArticles.com. C’est sans doute lui qui a reçu la plus grande claque suite à la modification d’algorithme de Google. C’est pourquoi EzineArticles.com a rapidement modifié ses critères de publication d’articles afin de réclamer des articles plus riches, plus pertinents, plus informatifs pour les lecteurs. Ainsi, en jouant le jeu de Google, EzineArticles.com espère remonter ses nouveaux articles dans les résultats de recherche.

Cette modification récente a pu pousser de nombreux internautes à s’interroger sur l’utilité ou l’efficacité des sites de contenus gratuits. Certains ont même décidé de dénigrer ce genre de sites …

A mon avis, il faut garder son sang froid et plonger sa tête dans un seau rempli de glaçons. En effet, l’utilité (à mon humble opinion) de ce type de site est double : le trafic et le référencement.

Le trafic

Au niveau trafic, il ne faut pas se leurrer, les articles deviendront rarement des sources principales pour votre site ou blog. Quoi que … cela peut dépendre de la qualité du contenu que vous mettez dans votre article à placer sur le site de contenus gratuits.

Cependant, je conseillerais tout de même de garder le contenu de haute qualité pour ses propres sites, ou éventuellement pour faire des guest posts (des articles invités sur d’autres blogs, …à fort trafic de préférence).

Les sites de contenus gratuits peuvent donc vous apporter un petit trafic, c’est vrai. Mais je crois qu’il est surtout plus intéressant de les considérer dans une stratégie de référencement.

Le référencement

En effet, les sites de contenus gratuits ont souvent un PR assez intéressant, ce qui vous permet de profiter de cette cyber-notoriété et ainsi faire monter le PR de votre site plus rapidement.

L’un des grands avantages des articles que l’on peut mettre sur les sites de contenus gratuits est que vous pouvez insérer vos liens dans des mots clés de votre choix. Ainsi, ça vous permettra d’augmenter la notoriété de votre site sur un mot clé bien précis. Au final, votre site montera dans les résultats des moteurs de recherches pour les requêtes relatives à votre mot clé ciblé.

De plus, lorsque vous écrivez un article pour votre site, je vous invite à en faire des versions différentes (spinning). L’utilisation d’un logiciel vous permet d’obtenir plusieurs centaines de versions d’un même texte. Du coup, cela vaut la peine d’en placer le plus possible sur les sites de contenus gratuits afin de booster encore un peu plus votre référencement.

Dans un prochain article, je vous dévoilerai la liste des meilleurs sites de contenus gratuits francophones. (en tout cas, ceux que j’estime être les meilleurs, et avec lesquels je travaille)

Both comments and pings are currently closed.

25 Responses to “La mort des sites de contenus gratuits”

  1. Sam dit :

    J’ai prévu de me lancer prochainement dans le référencement et je pense plutôt faire cela sur des siteS de contenu gratuit. En effet je ne suis pas trop fan du système de créer des sites rien que pour le blog. Là on joue un peu avec google et cela marchera jusqu’à ce que google modifie son algorithme.
    Je pense que le plus important est de ne pas dépendre totalement de google.

    • MaxR dit :

      De toute façon, pour le référencement, il faut laisser des traces partout, via des tas de moyens différents. Ensuite, c’est selon l’appréciation de chacun de favoriser tel ou tel méthode.
      Les articles ne sont qu’une des méthodes, mais certainement pas la seule.

  2. Fab dit :

    amha, il ne sert à rien de penser à ces sites de contenus gratuits comme une source de trafic concrète. Il peut y avoir quelques visites par-ci par-là grâce à un bon article déposé mais je pense que les bénéfices en terme de visiteurs s’arrêtent ici.

    Par contre, ces plateformes de contenus sont une bénédiction pour le référencement. Un thème précis, une sémantique adaptée (si elle est correctement travaillée), du contenu, du contenu, du contenu… Pour peu qu’il soit unique ou parfaitement spinné, les bénéfices en terme de SEO sont extraordinaires et jouent sur le long terme. Parfait lorsque le site à référencer est un site sérieux et non un vulgaire splog. Il suffit de donner un peu de jus à ces articles pour que ceux-ci dévoilent tout leur potentiel !

  3. Jon dit :

    La liste ! La liste ! La liste !

  4. Charles dit :

    En terme de trafic, personnellement je n’ai jamais rien eu.

    Bon pour le SEO en revanche oui, mais attention, on profite pas du PR du site, c’est la home qui a un bon PR, la page de ton article, elle, est à 0.

    • MaxR dit :

      Pour le PR, j’émets quelques réserves … car beaucoup de choses circulent, mais parfois, je vérifie le contraire. Un bête exemple, les sites .edu sur lesquels j’avais commentés étaient en nofollow, et pourtant SEO4Firefox signale certains de ces liens. C’est donc qu’ils ne sont pas complètement ‘invisibles’ … du coup, je m’interroge sur ce que Google prend ou ne prend pas en compte …

      Dans le doute, je préfère tout de même laisser un article sur un site à fort PR sur sa page d’accueil, même si en effet la page de l’article aura un PR 0. Seul Google pourrait confirmer que le site en hyperlien ne profitera pas un tout petit peu du PR général du site d’articles. (je ne sais pas si je suis très clair …?)

    • PaulG dit :

      Ces sites maximisent le PR de leur home. Il y a très peu de jus pour les autres pages. Par contre rien n’empêche d’en apporter un petit peu de l’extèrieur vers la page de ton article.

  5. Joel dit :

    Ca me rappelle ma première tentative de blogging foireuse où j’avais juste insérer du contenu gratuit pour avoir une bonne base.

    J’avais déjà pensé à publier sur de tels sites mais j’ai l’impression qu’il faut déjà publier pas mal d’article pour que cela commence à être efficace. De plus, dépenser son énergie pour écrire des articles invités plutôt que du contenu gratuit me semble plus porteur mais aussi plus facilement contrôlable.

    • MaxR dit :

      En effet, les articles invités ont un effet vraiment puissant. Après, il faut pouvoir avoir un contenu suffisamment intéressant pour conserver une partie des nouveaux visiteurs. Sinon, ce sera un coup d’épée dans l’eau.

  6. Je ne crois que pas que les site de publications d’articles libre de droit ont un avenir quelconque dans le milieu du marketing internet. À quoi bon retrouver plusieurs fois le même article sur plusieurs site ? Cela ne fait que polluer le web avec des sites sans réel valeur.

    D’après moi, les articles invités seront de plus en plus employés. Ils ne sont pas dupliqués et sont la plupart du temps sélectionné de manière adéquate par le blogueur qui se soucie de la qualité de son contenu.

    Bref, est-ce la mort du marketing d’articles en ligne? Personnellement, je crois bien que c’est le cas.

    • MaxR dit :

      Je ne sais pas si les sites d’articles auront un avenir aussi sombre. Après tout, si on regarde la presse écrite, des tas d’informations quasi identiques circulent sur différents supports. Il n’y a pas qu’un seul journal, quel que soit l’information.

      Et en parlant de ‘pollution’, il existe des tas de magazines ‘people’ qui relayent des infos lamentables avec des photos sans grand intérêts. Et pourtant ces journaux se vendent comme des petits pains. On ne peut pas dire que ces types de magazines apportent une réelle valeur non plus.

      Du coup, je pense que les sites d’articles auront un avenir, mais devront mettre la barre un peu plus haut pour s’assurer d’avoir un contenu qui satisfasse au dieu Google (ce qu’a fait EzineArticles.com, d’ailleurs).

  7. Jean dit :

    Les sites de contenus payant vont mourir, car les sites gratuits arrive a monétiser leur contenus. Le porno par exemple en en crise depuis l’apparition des Porn Tube etc…

  8. Steve dit :

    Oui je suis d’accord, et des tubes X on en voit de plus en plus… J’en ai même lancé un pour voir ce que ça donne donc voila ^^
    Tout le monde essaye donc c’est que ça doit bien se monétiser…

  9. Jérémy dit :

    J’attends ta liste avec impatience, je n’ai pas utilisé beaucoup ce système des contenus gratuits pour améliorer mon référencement, mais ça m’intéresse !!

  10. Avec cette modification qui viendra en France bientôt, je me demande si cela vaut toujours le coup pour les webmasters de poster des articles sur de tels sites ?

  11. Comme le demande Kris, y a t’il encore un intérêt de poster sur de tel site ?

    • MaxR dit :

      Je pense que oui, mais plus d’un point de vue référencement qu’autre chose. En effet, les sites qui ont véritablement souffert du changement d’algorithme de Google sont les sites qui utilisent ces articles en les publiant sur leurs propres sites ou blogs.

  12. Herve dit :

    Google n’a pas intérêt directement à tuer ces sites, il shoot juste les web farms, que les internautes ne veulent pas trouver dans l’index, Google ne fait que suivre ce que veulent les internautes…

  13. Aurelien dit :

    J’utilise ce type de service pour améliorer le référencement de mes articles, un lien dofollow c’est toujours bon à prendre 😉

  14. Pascal dit :

    Avec Google qui change sans arrêt les règles du jeu, ne vaut il pas mieux se concentrer sur les « indéboulonnables »: lien sur les sites .edu et .gov ?

    • MaxR dit :

      Google ne change pas vraiment la règle du jeu, il prend juste des nouvelles règles policières contre les différents abus qui visent à ‘manipuler’ les résultats des recherches sur son moteur. Nuance.
      Du coup, si l’on veut vraiment faire les choses correctement, il vaut mieux avoir des liens provenant de toutes les sources de backlinks possibles. Cela inclut bien sûr les .edu et .gov, mais aussi les réseaux sociaux qui prennent maintenant une place prépondérante dans l’équation des différents moteurs de recherches.

Centre de préférences de confidentialité

Necessary

Advertising

Analytics

Other