Duel Tyrone-Pat #05 – Backlinks

Après avoir recherché la niche, installé leur site et mis en ligne leurs premiers articles, il est temps pour nos duellistes de passer à un élément crucial pour la réussite sur internet : le tissage de liens (ou backlinks en anglais).

Découvrons plus en détails les méthodes de chacun d’entre eux. Accrochez-vous, ça en vaut la peine …

Pat Flynn

D’entrée de jeu, Pat admet qu’il a été un peu trop avide et a pris un risque qu’il n’aurait pas dû : il a utilisé les services payants d’une société pour insérer son nouveau site dans des centaines d’annuaires. Ce service propose une soumission en une fois (c’est-à-dire soumettre un site à tous les annuaires d’un coup), ou au goutte-à-goutte (c’est-à-dire une cinquantaine de soumissions par jour).

L’avantage évident d’un tel service est le temps que cela peut faire gagner. Cela permettrait donc à Pat de se concentrer sur la rédaction d’articles, plutôt que sur la tâche peu plaisante d’insertion de son site dans les différents annuaires.

Pat n’est pas un expert en SEO et n’a appris qu’après coup que ESSAYER D’ALLER TROP VITE PEUT ÊTRE NOCIF POUR LA SANTE.

En fait, Pat va même jusqu’à dire qu’il n’y a que 2 annuaires qui comptent vraiment : Yahoo! Directory et DMOZ.

Seulement voilà, Yahoo! Directory coûte 299 USD par an, et il est devenu quasi impossible d’être indexé dans DMOZ.

Est-il dommageable de soumettre son site en masse aux annuaires ?

La soumission en masse en peu de temps ne vous apportera pas de liens de haute qualité, et en plus vous alerterez Google que quelque chose est en train de se passer.

Un débat est ouvert à propos du côté dommageable d’une multitude de liens en peu de temps.

Beaucoup de liens en très peu de temps. Est-ce une mise en danger ?

La réflexion de Pat est celle-ci :

Il pense que non, car il arrive que certains articles deviennent viraux (via Digg, les réseaux sociaux, etc.), créant ainsi presque instantanément de très nombreux liens. Si Google pénalisait ce genre de phénomène, on ferait tout pour éviter le côté viral sur internet. Or ce n’est pas le cas. Bien au contraire.

De plus si cela était dommageable, il serait alors facile d’acheter des liens en masse pointant vers les sites concurrents afin de les faire disparaître. Or, ce n’est pas le cas.

Pat pense plutôt que l’effet d’une création de liens en masse fait en sorte que Google va porter une attention particulière sur le site. Et si Google suspecte que vous êtes en train d’essayer de tricher, il va mettre votre site dans le fameux ‘bac à sable’ (Sandbox). Ceci pénalise le site pendant un laps de temps plus ou moins long, puisqu’il n’est plus indexé dans Google (il n’apparaît donc plus dans les résultats de recherches).

La Sandbox est comme un avertissement, un carton jaune, qui retire le site momentanément des résultats de Google.

Le pire serait d’être désindexé par Google, c’est-à-dire de ne plus être parmi les résultats de recherche du tout ! Là, ce serait beaucoup plus grave.

Pour savoir si votre site est désindexé, il suffit de taper dans Google : « site:domaine.com ». Si AUCUN résultat n’apparaît, ben … c’est pas la joie !

Pour info, avant d’être désindexé, un site doit d’abord être indexé. Si votre site est nouveau et que vous ne le voyez pas, c’est peut-être juste parce que Google ne l’a pas encore indexé.

Stratégie de backlinks

Pat a appris une chose : la qualité des backlinks est bien plus importante que la quantité. Il vaut donc mieux avoir quelques backlinks provenant de sites à fort PR, plutôt qu’une multitude de liens provenant de sites sans influence, donc avec un PR faible.

La technique qu’il a utilisée est la suivante :

Publication de contenu d’excellente qualité

L’impatience de Pat et son ignorance sur ce sujet précis aurait donc pu lui porter préjudice. Son impatience est en partie due au fait que Tyrone se positionnait déjà en 15ème place dans les résultats de recherches (au moment où il a écrit son article).

Rien n’est véritablement joué tant que le site n’atteint pas la 5ème place (au moins), car c’est à partir de là que le trafic provenant des recherches commence à devenir intéressant. Et avec le trafic, vient l’argent.

Se concentrer sur son référencement au détriment de la qualité de contenu peut éventuellement contribuer à monter plus rapidement dans le positionnement.

Mais lorsque votre site est en première position, que se passe-t-il ?
Tout le trafic qui vient sur votre site rebondit. Les visiteurs ne trouvent pas de contenu suffisamment intéressant et s’en vont très rapidement. Vous auriez ainsi fait tous ces efforts en vain ou presque.

A contrario, avec du contenu de qualité, vous obtiendrez des backlinks naturellement puisque d’autres sites vont vouloir mettre votre site en lien.

Pat est sûr de pouvoir créer du contenu de qualité. Il espère ainsi que son site devienne une référence en la matière, auquel cas les backlinks vont se générer naturellement, à la plus grande satisfaction de Google.

Marketing par Articles et Web 2.0

Pat va obtenir des backlinks en plaçant des articles sur des sites de contenus gratuits. (Le site de référence en la matière ‘EzineArticles.com’ profite d’un PR de 6 tout de même, et est en 114ème position dans le classement d’Alexa. Cela vaut donc la peine de s’y intéresser.)

La liste des sites d’articles gratuits est disponible sur la page de son site :  http://www.smartpassiveincome.com/backlink-strategy/

Ensuite, il va obtenir une série de liens en créant des blogs gratuits comme Blogger.com, par exemple, ainsi qu’en utilisant des sites où l’on peut créer ses propres pages tels que Squidoo, Hubpages, …

Pour procéder à la réécriture de certains articles en vue de créer des liens, il va utiliser 2 outils : Instant Article Factory et The Best Spinner.
Ces 2 logiciels lui permettront de créer des articles rapidement pour les sites qui n’ont d’intérêt que les liens, et non attirer des visiteurs.

Pat relit néanmoins chacun de ses articles après réécriture afin de s’assurer qu’ils aient du sens et une syntaxe correcte.

Des backlinks pour ses backlinks

Pour donner encore plus d’importance aux différents sites web 2.0 (WordPress.com, Blogger, Squidoo, …), Pat va utiliser le site SocialMarker afin de créer des liens vers les différents sites qui lui servent de backlinks pour son site principal.

En résumé, il crée un mini-réseau d’articles et de blogs autour de son site principal, et à l’extérieur il a un cercle de ‘Boosters’ (Digg, Del.icio.us, Google Bookmarks, Technorati, …).

Occasionnellement, les sites web 2.0 (les boosters donc, ou ‘Social Bookmarkers’) seront entre-liés aussi, ainsi que les articles.

Il crée ainsi une véritable toile … c’est un peu la vocation (et la traduction) du ‘web’, n’est-ce pas ? 😉

Tyrone

La technique de Tyrone est la même que celle de Pat.

En seulement quelques semaines, le site de Tyrone est passé de la position 180 (environ) dans Google à la 35ème position, et 21ème dans Yahoo!.

Ceci est en grande partie dû au fait que le site a des liens provenant de sites ayant des PR 5 ou 6. Ceci influence très positivement la position du site dans les résultats de recherche.

Tyrone a donc créé une multitude de sites internet gratuits sur des plateformes telles que WordPress.com, Weebly, Squidoo, LiveJournal, HubPages, Blogger, …

Un des ses articles originaux est alors réécrit et posté sur le site, avec bien sûr un lien vers son site 3daydetoxhq.com.

Tyrone reconnaît que cela prend du temps, mais que les retombées en valent vraiment la peine.

Puis, il procède au ‘Social Bookmarking‘ en utilisant le site SocialMarker.com. Là aussi, il faut créer un compte individuel pour chacun des sites listés (Digg, Technorati, Del.icio.us, …). Cela aussi prend beaucoup de temps au départ.

Ensuite, il va soumettre des articles à de nombreux sites de contenus gratuits.

Pour ces sites, il faut aussi créer des comptes individuels à chaque fois. Il y postera alors des articles réécrits mais uniques, en prenant soin d’y insérer un lien vers son site principal.

Tyrone va utiliser un service payant ‘Traffic Geyser‘ pour soumettre ses articles plus rapidement. Bien entendu, il est tout à fait possible de faire cela manuellement.

En conclusion, Tyrone confirme que faire tout cela prend beaucoup de temps. Il est aussi important de ne pas tout faire d’un coup ! Il faut que la progression ait l’air aussi naturelle que possible. Il faut donc étaler la charge de travail et ne faire qu’une ou deux soumissions par jour.

Tout cela prend du temps, beaucoup de temps, et beaucoup d’efforts également. Heureusement pour Tyrone, il sous-traite tout ce travail.

Sa stratégie est donc relativement simple. Et il conclut sa vidéo en disant que quelle que soit la niche dans laquelle on souhaite se lancer, il est tout à fait possible de se positionner sur la première page de Google en reproduisant cette stratégie.

 

Both comments and pings are currently closed.

22 Responses to “Duel Tyrone-Pat #05 – Backlinks”

  1. Sebastien dit :

    Juste une remarque pour dire qu’un site est dans la « sandbox », il est toujours indexé. C’est juste qu’il est toujours dans des rangs supérieurs à 100, autant dire que personne ne le trouvera de manière « naturelle ».

  2. Kevin Pincher dit :

    Lorsque tu as commencé à parler de ce duel, en allant sur le site, j’avais regardé la vidéo de Tyrone expliquant sa stratégie pour obtenir des backlinks.

    Avec ton blog, j’ai pu rattraper les premières étapes.

    Finalement, ils ont pratiquement la même stratégie en privilégiant l’écriture d’articles de qualité.

    Vu les résultats de Tyrone, c’est une piste intéressante…

    • MaxR dit :

      En effet, le marketing par articles a la cote chez nos amis anglophones. Et pour ce qui est de la stratégie des duelistes, c’est en effet la même chose sembe-t-il. De toute façon, je ne vois pas trop ce qu’ils auraient pu faire d’autre.

      Leurs articles respectifs sont intéressants car ils donnent une excellente vue d’ensemble de toutes les tâches à accomplir. Ce sont en fait d’excellentes checklists.

  3. Adrien dit :

    « De plus si cela était dommageable, il serait alors facile d’acheter des liens en masse pointant vers les sites concurrents afin de les faire disparaître. Or, ce n’est pas le cas. »

    Tout dépend du concurrents … c’est dommageable, mais ce n’est pas une centaine de liens qui va le nuire, du moins j’espère pour lui. C’est un peu du référencement Rambo, on baisse la tête, on fonce, si ça passe tant mieux, si ça passe pas tant pis :p

    Bon article, on peut voir assez facilement qu’effectivement ils sont très proche de nous dans le fond, avec leurs doutes, leurs idées, leurs techniques. Etc.

    • MaxR dit :

      Ils sont très proches de nous, ou plutôt on se sent très proches d’eux. Tout ce qu’ils disent semblent bien plus réaliste et réalisable que ce que les gourous nous donnent comme infos. C’est particulièrement appréciable.

  4. Ca devient du sérieux là !
    Mais ce que je constate c’est qu’avec gg rien n’est jamais sûr : j’étais aussi persuadé qu’acheter des liens te faisait blacklister, apparemment ce ne semble pas être le cas ?

  5. Adrien dit :

    Attendez, faut pas tomber dans des extrêmes les gars, y a achat de lien et achat de lien. Quand tu prends ta voiture et que tu roules à 150km/h en ville tu risques la prison, si tu roules à 60km/h peu de chance que la police t’arrêtes même si il y a un petit risque. C’est la même chose avec google, quand tu n’en fais pas trop, tu ne risques pas grand chose voir rien du tout. C’est quand tu commences à vraiment abuser de petites techniques black seo que là tu risques des ennuis.

    • MaxR dit :

      Une fois qu’on a compris que Google favorise le comportement ‘naturel’ d’un site, il suffit d’aller dans son sens pour obtenir ses faveurs. C’est surtout une question de bon sens. 🙂

  6. Bonjour,

    Et bien nos 2 compères nous
    font voir qu’il y a vraiment
    du boulot pour arriver en
    1ere page de Google sur un
    mot clé pertinent.

    Ça peut en décourager plus
    d’un ! 🙂

    Amicalement,

    Daouda

    • MaxR dit :

      Cela décourage plus d’un amateur, surtout si on ne réalise qu’un fraction du travail et qu’on ne voit pas de résultats probants.

      Une chose est sûre, réussir sur internet n’est pas un coup de chance mais bien le résultat d’un travail intelligemment fourni.

  7. pligg.com dit :

    Duel de choc entre 2 Webmasters…

    Après avoir recherché la niche, installé leur site et mis en ligne leurs premiers articles, il est temps pour nos duellistes de passer à un élément crucial pour la réussite sur internet : le tissage de liens (ou backlinks en anglais)….

  8. Erwan dit :

    Ce duel est passionnant mais ne penses-tu pas que les résultats sont faussés par la couverture médiatique? Même si dans l’absolu, ca ne déséquilibre pas le duel, la progression va être plus rapide de chaque côté grâce aux nombreux articles qui sont écrits sur le duel en lui même.

    • MaxR dit :

      Bonjour Erwan,
      Je ne crois pas que la couverture médiatique dont tu parles aura une incidence importante sur les résultats financiers de ces 2 sites. Les clients visés ne sont pas des ‘geeks’ ou des ‘web marketeurs enthousiastes’ comme nous. 🙂
      Je ne crois donc pas que les internautes qui dépenseront de l’argent sur leur site respectif ne soient conscient du duel qui a lieu.

      De plus, vu tout ce qu’ils font pour être référencé, ce n’est pas nos quelques visites qui influenceront leurs résultats.

      Finalement, tu remarqueras qu’il n’y a pas d’hyperlien vers leur site sur leur blog, ni même sur Maxadi. Ceci, justement afin de ne pas créer des backlinks supplémentaires quelque peu artificiels. Je crois que les autres blogs relatant ce duel feraient de même, par bon sens.

  9. Alexis dit :

    Ca devient sérieux avec les Backlink !
    Alors personnellement je suis un peu déçu du fait que Pat a utilisé les services d’une société payante. J’avais compris que ce concours devait se faire en mode « sans argent », apparemment j’ai mal compris la règle. D’un autre côté, avec de l’argent on gagne énormément de temps.

    En revanche, la stratégie des articles de qualité ne payera peut être pas dans l’immédiat, mais d’après mon expérience personnelle et comme c’est dit dans l’article, une fois qu’on à un peu de trafic ça devient vraiment intéressant et les gens restent sur le site.

    J’adore la technique des blogs gratuits, dire que je pensais être « le seul » à utiliser ce genre de techniques très discutable 😛 ou tout du moins, je ne pensais pas que des pros du métier utilisaient ce genre de techniques. (Les liens provenant des sites comme dailymotion ou Youtube marche plutôt bien aussi, même si c’est en No-Follow, ça joue un peu j’ai l’impression.)

    • MaxR dit :

      Salut Alexis,

      Pat a utilisé les services payants d’une société pour booster son référencement et non pour générer du trafic. Cela n’est donc pas contraire à la seule règle du duel : ne pas payer pour avoir du trafic (ce qui veut dire en somme ne pas utilise Adwords ou ce genre de service).
      On gagne en effet beaucoup de temps avec de l’argent, c’est d’ailleurs la raison pour laquelle Tyrone sous-traite tout ce qu’il peut. 😉

      Pour ce qui est des articles (dans les sites de contenus gratuits), cela a surtout un effet positif sur le référencement au début. Par la suite, cela générera aussi du trafic naturel dans le temps. Cela a donc un double avantage.

      Pour ce qui est des liens via des blogs gratuits, tu n’as donc plus de complexe à avoir. 😉
      Tout comme toi, je suis persuadé que même les liens en nofollow ont un impact (même léger).

  10. denis dit :

    Pas facile d’être en premiere page surtout sur un mot clé recherché de + de 1million de résultats.Mais toutefois cet article donne de très bon conseils.

    • MaxR dit :

      Je crois que la clé de la réussite tient surtout sur la recherche en amont, bien avant la création du projet. Ensuite, peu importe le nombre de résultats (1 million ou plus), à partir du moment où la concurrence n’est pas trop forte (en terme de PR, de backlinks, de mot clé dans l’url, etc.).

  11. Pat Flynn dit :

    Hi Max,

    Thanks for featuring me here in your post. I am using Google Translator to read your post and everyone’s comments, so hopefully what I’m writing makes sense.

    🙂

    I just wanted to update you and let you know that my niche site just hit #1 in Google for my primary keyword, and I’ll be writing a post about it the day after tomorrow.

    Thanks for all of your support, and if you have any questions you can ask me on my blog.

    Thanks again Max, and all the best to you. Cheers!

    • MaxR dit :

      Hi Pat,

      Thanks for stopping by !
      Just so you know, your challenge is much appreciated by my readership.

      Congratulations for your #1 position in Google. That’s awesome ! Hitting 1st place in such a short period of time is amazing. Thanks to your challenge, many people learn about internet marketing and strategies. Watching you evolve is definitely a great lesson to all of us.

      As far as I’m concerned, what I’ve learned thanks to your website and your challenge has shed a new light to my marketing efforts. So thank you for that !

      Keep up the good work !

  12. michael dit :

    Salut max,
    j’ai question que tu as du te poser et la réponse pourrait me faire gagner beaucoup de temps. Je suis bilingue comme toi et prends la plupart de mes infos sur des sites anglophones comme celui de pat et d’autres. Mais tous les outils auxquels ils font référence, et que je suis près à payer, sont en anglais, et je ne sais pas quel peut être leur impact sur des sites français.
    je pense à socialposter, article marketing automation, the best spinner, blog blueprint, etc…
    tu vois de quoi je veux parler.. je perds du temps à essayer de trouver l’équivalent en français, qui souvent n’existe pas !!
    HELP

    • MaxR dit :

      Bonjour Michael,

      En effet, je comprends très bien ce que tu veux dire. Malheureusement, très peu de ces logiciels sont traduit en français. J’avais d’ailleurs regardé de près The Best Spinner, mais en effet, cela semble fait que pour l’anglais !

      A part Market Samurai qui peut s’utiliser pour tous les marchés (Régions et Langues), je ne connais pas beaucoup d’autres outils qui soient utilisables pour le marché francophone. :-/

      Pour socialposter, tu profites néanmoins malgré tout de l’influence positive du référencement des sites anglophones de bookmarking, même s’ils pointent vers ton site en français. 😉

      J’espère que ça peut t’aider. 🙂

Centre de préférences de confidentialité

Necessary

Advertising

Analytics

Other