Duel Tyrone-Pat #02 – Choix du marché

Voici la suite du duel qui fait rage entre Tyrone Shum et Pat Flynn : Niche Challenge.

Bien que souhaitant être aussi concis que possible, les infos qu’ils donnent sont tellement condensées et riches que je n’ai pas trouvé le moyen de retirer certaines parties sans en diminuer considérablement la valeur. N’oublions pas que le but ici (pour nous) est d’apprendre un maximum de choses au travers de leur petite compétition. Donc, installez-vous confortablement et prenez quelques minutes pour lire ce qui va suivre. Ca pourrait vous intéresser … 🙂

Pour ce duel, Tyrone et Pat doivent choisir une niche de marché exploitable et surtout, potentiellement fort rentable.

Leur méthode de sélection de niche est radicalement différente.

Pat :

Pat a fait une liste de mots clés comprenant 7 passions, 7 problèmes et 7 phobies (peurs ou craintes). Ces 3 types de marchés sont réputés pour être des marchés dans lesquels les clients dépensent de l’argent plus facilement.

Pourquoi 7 ?
Tout simplement parce qu’un jour Pat a gagné plus de 1.000 dollars sur une machine à sous avec le 777. (Scientifique, n’est-ce pas ? 🙂 )

De ces 21 mots clés, Pat en a retenu 10. Il a fait une recherche de mots clés pour chacun de ces marchés, espérant en trouver un qui rencontre ses critères de sélections (les détails sont fournis plus bas).

Si l’un de ces mots clés se démarque, il vérifie tout de suite si le nom de domaine comprenant le mot clé est disponible. Si ce n’est pas le cas, il passe au suivant.

Choisir un produit ou un marché ?

Au début, Pat a pensé créer un mini site sur un produit hyper ciblé, avec un nom de domaine qui corresponde à 100% au produit.

Toutefois, il a révisé sa position car, même si ce type de site ramène de l’argent, le potentiel reste inférieur à celui d’un site s’adressant à un marché plus vaste. Le duel lui a donné une ambition plus grande puisqu’il veut gagner le plus d’argent possible au final. (Même si cela n’a pas été mentionné, j’imagine que ce dernier critère sélectionnera le vainqueur de ce duel en fin de course).

Puisque la seule règle de ce concours est de ne pas payer pour obtenir du trafic, il doit donc faire en sorte de pouvoir se positionner au mieux dans les résultats de recherches de Google.
Pour ce faire, il utilise le logiciel Market Samurai afin de découvrir rapidement un mot clé ayant un fort volume de recherches mensuel, et une concurrence relativement faible.

Avec Market Samurai, il fait en quelques heures ce qui lui prendrait quelques jours ! Une vidéo montre en détail la méthode qu’il utilise pour découvrir un mot clé. Il part du mot clé ‘Police Training‘ et obtient en fin d’analyse le mot clé ‘Cop Training‘.

Cop Training‘ sera donc le mot clé sur lequel il va se baser. Et CopTraining.net sera le nom de domaine du site pour ce duel.

Pour travailler dans la police, les aspirants doivent passer des tests (physiques et écrits). Afin de réussir ces tests, les candidats n’hésitent pas à dépenser de l’argent pour se former et mettre toutes leurs chances de réussite de leur côté.

Cette démarche est finalement très similaire à celle de son site GreenExamAcademy.com.

Ses critères de sélection du mot clé gagnant

Il faut que le mot clé soit constitué d’au moins 2 mots afin d’être plus précis.
Le trafic doit être de minimum 100 requêtes par jour. Et la concurrence positionnée sur ce mot clé doit être de 40.000 au maximum.

Tyrone :

Tyrone soustraite tout ce qu’il peut. Il utilise des assistants virtuels pour presque toutes les tâches. Même le choix du marché fut laissé à la liberté de son assistant. Ce qui suit est donc le travail de son équipe, et il a juste gardé une fonction de contrôle.

L’assistant de Tyrone a sélectionné un marché qu’il percevait bien (pour des raisons purement personnelles). Il s’est rendu sur le site Clickbank.com et à fait une recherche sur la catégorie : parents/famille.

Ainsi, il se base sur les produits à vendre et créera le site et choisira le nom de domaine en fonction du (ou des) produit qu’il aura sélectionné. Leur seul critère est que le produit ait un ‘gravity‘ d’au moins 7.

Le ‘gravity‘ d’un produit chez Clickbank est le résultat d’un algorithme (gardé secret) qui indique la popularité du produit et le fait qu’il se vende. Un ‘gravity’ de 7, selon Tyrone, est suffisant pour dire que le produit se vend bien et a déjà fait ses preuves sur le marché.

Le produit sélectionné est ‘Plan your baby boy or baby girl‘ qui est un guide permettant (soi-disant) de choisir le sexe de l’enfant avant sa naissance.
Le prix de vente est de 47,- USD et s’ensuit une Offre Unique (One Time Offer = O.T.O.) de 17,- USD.

La commission est respectable et tourne autour des 30,- USD.

Ensuite, il va sur Google Keyword Tool et fait une recherche sur le mot clé ‘Baby Gender‘.
Son critère : il faut que le mot clé ait un trafic de minimum 100.000 requêtes par mois. Ceci lui permettra de trouver un mot clé encore plus précis et sur lequel il va se baser (dont l’acquisition du nom de domaine).

Il va choisir au départ ‘Gender Prediction‘. En écrivant ce mot clé entre guillemets dans Google, il découvre le nombre de sites en compétition sur ce mot clé précisément.

Grâce au plugin SEOQuake, les résultats de recherche montrent le PR (PageRank) de chacun des sites (il y en a 10 sur la première page de Google).
Son calcul est alors le suivant
: il additionne tous les PR, puis divise le résultat par 10 pour obtenir une moyenne globale.

Dans ce cas précis, la moyenne obtenue est 3. Cela veut dire que ce sera relativement difficile de se positionner sur ce mot clé car la concurrence est déjà bien positionnée. Il serait donc dur de les surpasser rapidement (n’oublions pas qu’il s’agit d’une compétition entre Tyrone et Pat. Chacun veut donc finir rapidement et en première position).

Il faut que la moyenne des PR soit inférieure à 3. Plus la moyenne est basse, mieux c’est.

Il abandonne donc ce mot clé, et continue sa recherche avec un autre mot clé. Et ainsi de suite, jusqu’à ce qu’il obtienne un résultat satisfaisant.

Il s’arrête donc sur le mot clé ‘Baby Predictions‘.

Selon ses critères, ce mot clé est BON (GOOD). Il obtient ce résultat grâce à la matrice suivante : Money Word Matrix

money_word_matrixCliquez sur l’image pour l’agrandir dans une nouvelle fenêtre

Cette matrice compare le nombre de résultat de recherche pour le mot clé, au nombre de visites mensuelles (que l’on découvre via Google Keyword Tool).

Le nom de domaine BabyPredictions.com n’était plus disponible. A la place, il a choisit MyBabyPredictions.com. (les liens vers ces sites ne sont pas insérés volontairement afin de ne pas biaisé le duel).

Attention, dans les 2 cas, une erreur s’est introduite !
Vous les découvrirez dans le prochain épisode article.

Leur erreur respective est suffisamment importante pour qu’il change complètement de mot clé! C’est donc retour à la case départ pour tous les deux. Ils vont donc refaire toutes ces étapes, mais cette fois-ci, en ayant intégré un nouveau paramètre.

Restez branché … 🙂

Both comments and pings are currently closed.

20 Responses to “Duel Tyrone-Pat #02 – Choix du marché”

  1. Kevin Pincher dit :

    Un article clair permettant de bien comprendre les stratégies mises en place par ces 2 « loustics ».

    Bon… il n’y a plus qu’à attendre le prochain article pour connaitre la suite de l’aventure.

    (Je ne vais pas regarder leurs sites afin de garder le suspense sur cette erreur.)

    • MaxR dit :

      Content de voir qu’il est assez clair. Je me le demandait justement.

      Bon, c’est sûr, il ne faut pas sauter une ligne pour bien suivre. Mais au moins, c’est riche en détails. J’espère que ça pourra t’apporter quelques enseignements.

  2. Intéressant.
    Mais on est bien loin du conseil classique de choisir un domaine où on a une expertise ou une passion
    On attend la suite avec impatience. 😉

    • MaxR dit :

      En effet, le côté ‘soyez actif dans un domaine qui vous passionne‘ est bien loin ici … En fait, si gagner de l’argent sur internet est ta passion, peu importe le sujet considéré ! 😉 Le but, c’est de créer un système quasi automatique qui rapporte de l’argent.

      Et puis, si on ne devait travailler que dans un domaine qui nous passionne, il n’y aurait plus beaucoup d’employé dans les sociétés !

      Donc, quitte à bosser, même si c’est un domaine peu attractif, ce n’est que passager, le temps de tout mettre en place. Une fois cela fait, on est libre de retourner à ses passions. 🙂

      Une chose est sûre, Tyrone et Pat gagnent bien leur vie (Pat en tout cas dévoile sans pudeur ses revenus). Donc, … moi j’écoute, et surtout j’oublie tout ce qu’on a pu me dire avant. J’absorbe … j’absorbe … 🙂

  3. Tu as raison Max, je vais changer de passion ! 😉

    Par contre ce que je me demande c’est comment trouver du contenu pour un truc qui ne t’intéresse pas et dans lequel tu ne connais rien ?
    Mais j’aime bien les gens pragmatiques, je bois tes paroles… 🙂

  4. Achraf dit :

    Merci de nous avoir fait découvrir ces deux auteurs. J’aime bien le concept : « trouver des passions, problèmes et phobies ».

    Nombreux débutants qui se lancent sur Internet bâclent l’étape de trouver un bon marché lucratif.

    Le fait chercher d’avance des solutions à des problèmes ou phobies leur permettra de mieux avancer et savoir où se diriger, dans leur étude de marché.

    • MaxR dit :

      Ce concept est surtout motivé par le fait que ces types de marché sont réputés lucratifs. C’est souvent un point (pourtant essentiel) qu’on ne prend pas forcément en compte quand on souhaite créer un produit ou un site.

  5. Grégory dit :

    Voila qui va me simplifier la vie : pas besoin de lire les articles originaux en anglais ! Merci Max !

    Intéressant, vivement la suite …

    Je retrouve les outils donc j’ai déjà entendu parlé, dont Market Samurai. Merci pour la vidéo.

    Comme le dit David, mon interrogation est : où trouver le contenu ?… Surtout quand on n’est pas intéressé ou qu’on y connait rien …

  6. MaxR dit :

    @ DavidB & Grégory :

    Pour le contenu, faut pas rêver, il faut s’y plonger. Tout peut s’apprendre. Certes, si on aime le sujet et que l’on est motivé, cela va plus vite et c’est forcément plus agréable.

    Sinon, ben … faut aller au charbon et potasser l’info nécessaire pour remplir le site d’informations intéressantes et pertinentes.

    A défaut de le faire soi-même, on peut aussi sous-traiter cette partie. Du coup, peu importe le sujet abordé.

    Le fait de ne rien y connaître ne doit pas être un frein. D’ailleurs, le point de vue de Pat est intéressant à ce sujet : pour lui, c’est même un élément positif, car il peut ainsi mieux se mettre à la place des internautes qui recherches des infos sur le sujet et qui n’y connaissent pas forcément grand chose. Du coup, les questions qu’il se posent sont certainement celles que les néophytes se posent aussi !

    Petit rappel : la petite théorie qui circule sur internet pour ‘devenir un expert’ dans un domaine, c’est d’aller sur Amazon, et d’acheter les 4 livres les plus vendus sur le sujet à apprendre. Ensuite, il faut les lire (ben oui, les acheter ne suffit pas, hein!) et on est ainsi censé en savoir davantage que le commun des mortels.

  7. Grégory dit :

    Effectivement, je sais très bien où trouver ce contenu. Amazon, Google qui est mon ami, …

    Mais quand on n’y connait rien et qu’on est pas (forcément) intéressé, on part de tellement loin.

  8. Olivier dit :

    Salut Max,

    Tu tiens là un super filon d’articles. encore bravo. De bonnes infos, une bonne histoire, que demande le peuple ?

    Les deux concurrents indiquent-ils le temps passé sur chaque étape du duel ? Ce serait intéressant à savoir je trouve et permettrait notamment d’alimenter notre discussion sur le fait de travailler sur une niche qui ne nous plait pas forcément à première vue. je m’explique : cela vaut-il véritablement le coût(au sens financier) d’investir son temps (temps = argent paraît-il) sur un domaine qui ne nous branche pas. Je parle de rendement / horaire.

    Autre point du duel qui m’intéresse : « Loustic » Tyrone utilise l’aide d’assitants. Donc il les paient. Le challenge inclut-il les coûts liés au duel qui devraient normalement se soustraire au C.A. généré pour avoir le bénéfice ?

    • MaxR dit :

      Salut Olivier,

      En effet, c’est un bon filon qui apportera des informations très précieuses à tous ceux qui s’intéressent au marketing internet, je pense.

      Pour ce qui est du temps passé pour chaque étape, Pat Flynn indique le temps approximatif de ses étapes. Tyrone lui, puisqu’il sous-traite tout, n’a pas d’info à nous donner à ce niveau car tout se fait en parallèle par plusieurs équipes en même temps. Il ne contrôle donc pas le temps passé pour chacun des étapes.

      Pour en revenir à Pat Flynn, voici son décompte du temps passé :

      1 – Achat du nom de domaine et installation de l’hébergement du site, installation du blog WordPress, du thème choisi et des plugins : 1 heure
      2 – Recherche pour les sujets du contenu : 1 heure
      3 – Rédaction des 4 premiers articles : environ 4 heures

      TOTAL : 6 heures pour avoir un site prêt à être lancé.

      Au niveau des coûts, Pat de débourse que 6,95 USD par mois avec BlueHost, son hébergeur.

      Tout le reste est fait par lui-même pour rendre le site 100% naturel et authentique, ce qui fonctionne le mieux selon lui.

      Pour ce qui est des coûts liés au challenge, cela nous ramène à la seule règle du duel : Ne pas payer pour obtenir du trafic. Donc, tout le reste est permis. Tyrone n’enfreint donc aucune règle en sous-traitant la rédaction de ses articles.

      Par contre, je te rejoins tout à fait sur l’interrogation concernant les sommes déboursées pour parvenir à ses fins. Il ne mentionne actuellement pas les chiffres des frais engagés. J’espère qu’il le fera à un moment où à un autre afin de donner une image précise du rendement de sa stratégie. J’imagine qu’il le fera. Sinon, je lui poserai la question sur son blog (si quelqu’un d’autre ne l’aura pas déjà fait).

      Toujours est-il que les approches sont très différentes, ainsi que les marchés ciblés et même le design des sites internet. Nul doute qu’une analyse détaillée sera faite en bout de course pour déclarer le vainqueur de ce duel.

  9. Adrien dit :

    Des mecs plus que calés, ça nous promet une belle bataille, merci Max pour partager ça avec les non anglais :p

  10. Jérôme dit :

    Vraiment top. C’est vraiment enrichissant ! Je ne pensais que c’était aussi stratégique et aussi rigoureux pour ce lancer dans une niche… A méditer très fortement dans ce cas 😉
    Tu vas tenter ta propre expérience en suivant leurs conseils ?

    • MaxR dit :

      J’attends d’abord de voir où cela les mène avant de lancer ma propre expérience. Mais quoi qu’il en soit, il y a là de très nombreux éléments à intégrer dans sa stratégie, quelle qu’elle soit.

  11. Alexis dit :

    Vraiment top cette bataille, on risque d’apprendre plein de choses, en tout cas moi oui !
    Je n’y connais pas grand choses dans ce domaine (hormis un peu de référencement et quelques astuces que j’ai appris via ton blog) et je dois dire que je suis content qu’ils fassent ce petit duel. Ça va me permettre d’apprendre plein de choses et peut être, créer une niche à mon tour, histoire d’avoir quelques revenues supplémentaires.

  12. David dit :

    vraiment bien, merci pour révéler ce duel en français

  13. Je me demande quelles erreurs ils ont commis… la suite!! 😀

  14. Mokhtar dit :

    Moi, ca me tente. J’aimerais bien me creer un site de niche..
    Au fait pk tu t’es arrètè au 8e article ?

    • MaxR dit :

      Il n’y a plus vraiment eu de suite après le 8ème rapport concernant ce duel. Ce qui est surtout dommage, c’est que Tyrone Shum n’a jamais vraiment jouer le jeu de la transparence puisqu’il n’a rien révéler de ses chiffres. Du coup, on ne sait pas si sa technique fut profitable ou non.

Centre de préférences de confidentialité

Necessary

Advertising

Analytics

Other