Passer de PC à Mac

Je suis passé du pc au Mac

Voilà. C’est fait. Après 20 ans d’utilisation intensive de pc’s (ouch! que le temps passe vite !), j’ai finalement décidé de rejoindre la grande famille des utilisateurs de Mac. Un tel choix ne se fait pas sans raisons, bien évidemment. Et bien que je sois passé sous Mac, mon pc ne sera sans doute pas mis aux oubliettes directement.

Les raisons de mon choix

Tout d’abord, je tiens à remercier Fujitsu/Siemens d’avoir fabriqué mon dernier pc, aussi fiable que rapide et performant. Avec mon ultra-compact qui date de 2007 et qui tourne sous XP SP2, je parviens sans le moindre problème à faire tourner une série de logiciels bien lourds en même temps, et ce sans le moindre soucis. Mais voilà, après 5 ans de bons et loyaux services, j’ai préféré prendre les devants afin de ne pas me retrouver devant une machine qui ne veuille plus s’allumer. Mon bon vieux pc n’étant pas immortel, je ne souhaite pas me retrouver face à une catastrophe, surtout à l’improviste.

Me voici donc en quête d’une nouvelle machine…
Ayant appris la fin de la collaboration entre les sociétés Fujitsu et Siemens (snif !), inutile de chercher un ordinateur de la même marque. Mon choix s’est donc naturellement orienté vers la marque de mon tout premier portable : Sony Vaio. Belle bête quand on la regarde. Par contre, j’ai été terriblement déçu par l’unique port USB disponible. Maintenant, ils en font 3, mais toutes sont du même côté, ce que je ne trouve pas très pratique.
Mais mon plus gros problème fut le clavier, et plus particulièrement les touches espacées … comme les claviers d’Apple. Beurk ! Mais qu’ont-ils tous à vouloir imiter Apple ?! En effet, impossible de trouver de nouvelles machines sans ce type de clavier de nos jours. La mode en à décidé ainsi.

Dès lors, quitte à prendre un nouvel ordinateur portable, je préfère autant m’intéresser au leader plutôt qu’à tous ceux qui le suivent (petit clin d’oeil, Sony boy!). Je me suis donc penché sur les Macbook’s, et encore plus sur les Macbook Pro’s. C’est d’ailleurs pour l’un de ces derniers que j’ai sorti la carte bleue.

L’autre élément déterminant fut la possibilité de pouvoir tourner des logiciels de Windows sur le Mac, via Bootcamp (installé d’origine) ou Parallels Desktops. Cela m’a fortement rassuré, vu tous les logiciels que j’utilise sous Windows.

Me voici donc l’heureux propriétaire d’un MacBook Pro 15″ 2 GHz Intel Core i7 quadri coeur avec 8 Go de RAM utilisant le tout dernier Mac OS Lion. Une jolie petite bête. 🙂
C’est Noël avant l’heure !

Les points positifs

Tout d’abord, au niveau design, il faut bien avouer qu’Apple à toujours eu une longueur d’avance sur tous ses concurrents. La marque à la pomme innove et a du goût. J’apprécie ce côté épuré et les lignes fines de ses produits (jusqu’ici, je n’avais possédé qu’un iPod 4 Go, produit qui m’a bluffé par la longévité de sa batterie !).

L’OS Lion est assez remarquable. Et l’utilisation du Trackpad est franchement géniale. On se demande d’ailleurs si on va pouvoir retourner un jour à sa souris ! C’est sûr, Apple a su créer un univers assez exceptionnel dans lequel on se plaît à utiliser les applications et les différents gadgets disponibles.

J’ai également découvert SAFARI, le navigateur internet d’Apple. Vraiment pas mal. Très agréable à utiliser, très rapide. Mais j’ai tout de même installé Firefox car les plugins tel que Firebug ou SEOQuake sont incontournables dans mon activité. De plus, j’ai pu très facilement migré tous mes ‘bookmarks’ depuis mon pc.

La fluidité graphique est aussi un élément assez spectaculaire. C’est très agréable de retourner à la page précédente sous Safari en faisant glisser 2 doigts vers la gauche sur le Trackpad.

Les points négatifs

Oui, il y en a. Bien que l’on entende souvent que tout va pour le mieux parmi les utilisateurs de Mac, cela n’est pas forcément le cas.

Tout d’abord, en moins d’un semaine mon nouveau MacBook Pro a bien planté. Ensuite, gros soucis au démarrage. Bref, un peu les nerfs quand on n’a pas regardé sur les dépenses pour se prendre une bonne bécane … Heureusement que j’avais encore mon pc pour trouver comment démarrer en mode sans échec (ou ce qui s’en rapproche). En bref, on peut dire que j’ai pu redémarrer mon Mac grâce à mon pc ! (Ça, c’est pas une bonne pub pour Apple!)

La version toute fraîche de l’OS Lion n’est donc pas encore au point à 100%. J’ai installé un patch qui – je l’espère- règlera mon problème une fois pour toute. J’ai testé la RAM ainsi que l’intégrité du disque dur, et tout va bien de ce côté. Le souci semble donc bien au niveau du logiciel. Hmmmm…

Etant féru de raccourcis clavier, je dois maintenant apprendre ceux-ci pour Mac. Cette page est donc particulièrement utile pour moi. Enfin, le temps de mémoriser les raccourcis les plus utiles pour moi.

Il y a peu de caractères imprimés sur les touches du clavier (2 caractères sur les touches de chiffres et d’accents, au lieu de 3 caractères sur mon pc. Ces 3èmes caractères étaient accessibles via la touche ALT GR.   Je regrette malgré tout le fait qu’il n’y ai pas plus d’inscription sur les touches elles-mêmes, ce qui aurait rendu l’utilisation un peu plus efficace.

Les touches du clavier étant espacées, je dois aussi m’habituer à écarter un peu plus les doigts pour taper aussi vite que sur mon pc compact. Et au passage, je trouve aussi que la touche ENTRÉE est un peu petite. Mais bon … dans l’ensemble, ce n’est pas trop grave.

L’utilisation de certains logiciels n’est pas encore possible sur l’OS LION ! Etant très nouveau, et ayant changé par mal de choses, les fabriquants de certains logiciels – ou matériel – n’ont pas encore pu développer les pilotes correspondants. Je pense notamment à Market Samurai et à la tablette graphique Wacom Bamboo Pen. Du coup, nécessitant Market Samurai régulièrement, j’utilise encore mon pc. (Ne vous avais-je pas dis que je n’allais pas m’en débarraser tout de suite ? 🙂  )

Conclusion

Bien que tout ne soit pas parfait selon mes critères, je dois tout de même avouer que l’utilisation du Mac reste assez extraordinaire. Une fois que l’on a goûté au Trackpad d’Apple, c’est dur de ne pas répliquer les gestes sur un pc portable. Et là, Boom! C’est un sacré retour en arrière ! Dur, dur …

Le trackpad d'Apple. Une petite révolution.

Le trackpad d’Apple. Une petite révolution.

Le passage du pc au Mac se fait donc très facilement, sans difficultés particulières.

Ayant de nombreux projets devant moi, j’espère que mon tout nouveau MacBook Pro sera un fidèle assistant qui saura se rendre aussi digne que mon bon vieux Fujitsu/Siemens.

ET vous ? Vous êtes plutôt Mac ou PC ?

Both comments and pings are currently closed.

40 Responses to “Passer de PC à Mac”

  1. MarieBo dit :

    Bonjour à toi,

    OMG ! Je n’oserais pas me défaire de mon PC. Comme je suis autodidacte et continuellement en train d’apprendre de nouveaux trucs tout en continuant mes activités de « serial blogger », je suis trop flemmarde pour apprendre à maitriser en plus un nouvel environnement.

    Je travaille avec un minuscule Acer (10″) branché sur un grand écran. Facile à transporter pendant mes déplacements et peu encombrant dans mon appartement.

    Je dois accompagner régulièrement une personne qui subit des traitements à l’hôpital, alors mini Acer est bien pratique pour les restos ou les cafés Wi-Fii à proximité.

    Et quand je m’évade de Montréal pour quelques jours, mon petit bijou tout léger est tellement pratique.

    Est-ce qu’il y a des Mac de petit format ? Je ne crois pas.

    • MaxR dit :

      Bonjour,

      Moi aussi je suis autodidacte en matière d’informatique et d’internet. Et me plonger dans un nouvel environnement est une chouette expérience. C’est très stimulant de devoir réapprendre des tas de choses. Personnellement, c’est un peu pour ça aussi que j’ai opté pour Mac.

      Dans mon cas, je ne bouge pas trop avec mon ordi. Sauf chez moi. Du coup, un portable reste le modèle le plus adéquat.

      A ma connaissance, les mac les plus petits sont les macbook air. Le petit macbook air fait 11,6 pouces. Ce qui est déjà pas mal. Mais c’est surtout la technologie du disque dur de type Flash qui est intéressante, je trouve.

      • MarieBo dit :

        Re-bonjour MaxR,

        Aïe, comme c’est tentant tout ça !

        Je vais voir ça de très près parce que mini-Acer a beaucoup roulé.

        @+ MarieBo

  2. alteriche dit :

    Félicitations! J’ai presque toujours été sur Mac, Windaube aujourd’hui pour moi se résume à des écrans bleus et une pâle copie de MacOS, mais ils ont dû progresser depuis (mes souvenirs remontent à 3.11…).

    Il s’agit aussi d’un prolongement logique par rapport aux autres « iDevices »: presque tout le monde a un iPod et non un baladeur, presque tout le monde a un iPhone et non un smartphone et presque tout le monde a un iPad et non une tablette, or ces 3 appareils fonctionnent certes avec les pécé mais sont en parfaite symbiose avec MacOS, pourquoi se priver?

    Au-delà de tout ça, le Mac, c’est aussi surtout un design. Hors de question pour moi de ne pas avoir « du beau », une relation sensuelle, avec un objet qui accompagne une grande partie de mes journées.

    Certes je ne suis pas objectif… donc sobrement « félicitations à nouveau » (et si tu as besoin d’infos, n’hésite pas à me solliciter: certes la communauté Mac n’est, malheureusement, plus ce qu’elle était mais faisons en sorte que l’esprit perdure 😉 )

    • MaxR dit :

      Merci pour ce chaleureux accueil au sein de la communauté de la pomme croquée. 🙂 Ceci dit, il me faudra encore un peu de temps pour renier les pc’s. Windows XP m’a énormément apporté, et je lui doit de fières chandelles. Par contre, on avait acheté un pc sous Vista pour mon épouse il y a quelques années, et là, ce fut l’une de mes plus grande déception! Lorsqu’il faudra le changer, nul doute que nous choisirons un Macbook Air… histoire qu’on puisse utiliser l’Airdrop.

      Question design chez Apple, c’est sûr, ça a de la gueule. De toute évidence, joindre l’utile à l’agréable rend la vie plus appréciable. 🙂

      • alteriche dit :

        Avoir un Mac, c’est bien… en avoir plusieurs et vivre au sein de « l’écosystème » Apple (avec notamment Time Capsule, Apple TV et utiliser la pléthore de « services »), c’est un must.
        Pas parce que ça n’existe pas ailleurs (la plupart des solutions Mac existent sous d’autres formes, et souvent gratuitement) mais parce que c’est extrêmement bien intégré entre tous ces éléments et d’une facilité déconcertante à paramétrer 🙂

  3. Sébastien dit :

    C’est marrant, j’ai eu la même réflexion que toi : « Puisque tout le monde copie Apple, autant prendre l’innovation à la source ! » Quand je vois en magasin que tous les portables et les tablettes s’alignent sur le design Apple, ça me conforte dans mon choix.

    J’avais aussi remarqué que Windows évoluait au fil des avancés de Mac OS X. Après moult utilisation, je dois avouer que c’est aussi vrai que faux. Windows a ses propres innovations et sa stabilité a fait du chemin depuis Win95 ! Ce qu’on peut faire sur Windows, on peut pas forcément le faire sur Mac OS X et vice versa. Et la logithèque imposante sous Windows maintient la plupart des gens sur ce système. C’est encore plus vrai quand on parle de jeux vidéo qui sont disponibles à plus de 90% sur Windows (Je parle des jeux « PC », c’est à dire fonctionnant sur des ordinateurs et non sur des consoles). Apple se rattrape doucement avec l’iPhone qui propose la ludothèque la plus riche pour le monde smartphone et le Mac App Store commence à s’étoffer de quelques AAA (jeux à très gros budget) et Steam met à disposition quelques uns de ces jeux mais on est très loin de rivaliser le monde PC.

    Le Mac a l’avantage de ne pas frustrer les utilisateurs moins avertis en informatique et sont comme des poissons dans l’eau. C’est du moins ce que je constate parmi mes amis qui utilisent le Mac, anciens usagers déçus du « IBM-PC Compatible ».

    • MaxR dit :

      Je suis d’accord avec toi, Windows a évolué de son côté. Mais malheureusement, quand j’ai découvert Vista, j’ai surtout remarqué un énorme bond en arrière en ce qui concerne la performance. Or, c’est avant tout ce que je recherche. Bien que Vista ait été remplacé par Windows 7, j’avoue que j’ai de nombreuses craintes à son égard. Je reste extrêmement dubitatif quant à ses performances, et crains que ce ne soit qu’une version patchée de Vista.

      Pour ce qui est des jeux vidéos, Apple fait un assez grand tintamarre concernant la possibilité de jouer à Call of Duty (je crois que c’est ce jeu-là) sur Mac (alors que ce n’était que pour pc). Bootcamp et Parallels Desktop ont donc résolu le problème de cloisonnement des plateformes OS. On peut donc maintenant faire tourner Windows sous une machine Mac, et non l’inverse. Et ça, à mon avis, ça va porter un grand préjudice aux parts de marchés de notre ami Bill Gates.

      • Sébastien dit :

        (J’avais fait un long message qui a tragiquement disparu alors je vais faire un résumé de ce que j’ai dit.)

        En tant que utilisateur système hybride (je suis à la fois Windows et Mac, j’ai un PC ET un Mac) et gros gamer PC, je me dois de nuancer ton propos.

        Windows Seven n’est pas un vulgaire patch de Vista (d’ailleurs Vista n’était pas si mauvais, perso, j’ai jamais eu de BSOD avec). Les performances sont là et son ergonomie fait encore un bon en avant. J’ai été surpris de constater que l’ergonomie Windows n’a rien à envier à celui de Mac OS X. Et ce sans toujours copier. Parce que bon, ok, le dock du Mac OS X a été grossièrement copier coller dans cette dernière version de Windows mais la gestion des fenêtres est plus agréable sous Windows par exemple. Bref, les déçus de Vista ont été ravis par cette version.

        Ensuite, si tu veux faire du jeux vidéo, rien de tel qu’un bon PC. Pourquoi ? Parce qu’à prix égal, les perfs brutes PC sont bien au dessus du Mac. La plupart des gros jeux sont développés sur la plateforme PC et beaucoup d’outils et de moteur graphique sont faits pour le PC (directX de Microsoft par exemple en ait un exemple). Ensuite, la ludothèque Mac est malheureusement trop faible et les portages arrivent des années en retard (il suffit de voir sur Steam pour en juger). Et puis, prendre un Mac pour utiliser Windows, ça serait une insulte envers Mac OS X quant même ! Je pense que le Mac ne dépassera jamais le PC en terme de jeux vidéo. A part sur les plateformes mobiles, je doute qu’on verra fleurir une communauté hardcore gamer sur Mac. Et puis, la délicatesse du clavier et de la souris Mac n’invite pas vraiment à écraser les boutons pour pwned son adversaire en face !

        Maintenant la vraie force d’Apple réside dans la synergie entre ses produits et dans un design qui permet à des non-initiés en informatique (des gens normaux quoi) de profiter de toute la puissance de leur ordinateur sans se prendre la tête. Et aussi, pour bien profiter des produits Apple, il faut épouser une plus large gamme des produits Apple. Ça rejoint un peu le fameux « effet halo » qui a fait monter les ventes des Macs quand celui des PC diminue par la seule force du succès des iPods. C’est un prix que tous ne sont pas près à dépenser. Et c’est encore plus vrai chez les hardcore gamers qui trouvent dans le monde PC une offre matériel (et vidéo-ludique, il faut le dire) bien supérieure au monde Mac.

        • MaxR dit :

          Je suis d’accord avec toi concernant les gamers, et aussi la synergie des produits Apple.

          Par contre, pour Vista, même s’il ne plante pas spécialement, c’est un véritable tracteur ! Il n’avance pas. Chaque clic lui demande de réfléchir trèès longtemps. A l’allumage comme au démarrage, il faut prévoir de faire autre chose pour ne pas perdre ses journées !
          Franchement, c’est cette lenteur que je trouve inacceptable et dur à supporter. La config du pc portable en question n’est pourtant pas mauvaise du tout, mais Vista rame quand même. Bref, le prochain pc de ma femme sera … un mac ! 🙂

  4. Cedric dit :

    Welcome on board!

    De mon coté un seul plantage en 8 mois (et je l’avais bien cherché :p). J’ai le même que toi mais en 4GB et sous Leopard.

    Cédric

    • MaxR dit :

      Belle bête en effet. J’ai finalement détecté une erreur sur le disque dur de ma machine. Elle est donc actuellement chez le service Mac à Nouméa. C’est là aussi qu’on apprécie la garantie d’un an n’importe où dans le monde !!!

      Du coup, ils vont changer le disque dur et installer Snow Leopard. Libre à moi de remettre OS Lion si je veux … mais je crois que je vais attendre un peu. Ceci me permettra d’avoir Market Samurai et ma tablette graphique fonctionnelle directement. En fait, cela m’arrange très bien finalement. 🙂

  5. mfgeek dit :

    PC à 100 % pour moi. Mais pas Windows pour autant… 😉 Je suis passée à Linux il y a une dizaine d’années, soit très vite après avoir acheté mon premier ordi.
    Je connais les 3 environnements pour y travailler régulièrement, Windows, Mac et Linux, et ma préférence va toujours à Linux (robuste, jamais de plantage, sécurisé, ouvert). Je conseille cependant toujours le Mac aux débutants. Windows s’est montré très décevant au fil des années, au niveau user experience et ergonomie.

    • MaxR dit :

      En effet, les pc offrent de nos jours du bon matériel. La faiblesse, c’est Windows.

      Un ami m’avais déjà fait beaucoup d’éloge sur Ubuntu de Linux, mais ça reste assez vague pour moi. Linux a en effet une très bonne réputation, mais il faut aller vers lui. Il n’est pas installé par défaut sur les machines qu’on achète. Au grand bonheur de Windows, d’ailleurs !

      Je verrai au fil du temps ce que le Mac à dans le ventre, et les services qu’il pourra me rendre. Il semble en tout cas très séduisant de prime abord ! Ce qui est appréciable aussi.

  6. zigouinou dit :

    Pour dire que Windows manque d’ergonomie ou que c’est la faiblesse d’un PC, j’imagine qu’on ne parle que de XP (pour l’ergonomie) ou Vista (pour la « faiblesse ») ?

    Parce que ok, Windows a fait connaître beaucoup d’écrans bleus à un peu tout le monde, mais il faut tout de même savoir reconnaître que Microsoft a entamé une belle avancée avec la sortie de Windows 7.

    De ma propre expérience, je dirai :

    – Windows 7 = Belle interface, comptabilité logicielle hors norme, assez bonne fluidité.
    – Mac OS (snow leopard) = Une interface qui si elle n’est pas extraordinaire à mon gout n’est pas non plus à plaindre, et une fluidité exceptionnelle.
    – Linux = Système ouvert mais qui me donne l’impression d’être enfermé (j’ai jamais trop compris pourquoi), interface hideuse mais personnalisable à souhait, et fluidité vraiment moyenne sur petite configuration (je pense à ubuntu et netbook).

    Depuis un certain temps je lisais que Mac OS est l’outil de travail idéal, et avant d’essayer un mac je ne comprenais pas pourquoi. Mais il est vrai que sur deux configurations équivalente, le mac est plus rapide. Mieux optimisé que Windows à l’heure actuelle, je ne peux pas dire le contraire. J’ai été bluffé par la fluidité du système tant je n’avais pas connu ça sur un OS depuis XP.

    • MaxR dit :

      C’est une très bonne analyse à mon sens. Je la rejoins volontiers !

      Pour ce qui est de Windows 7, j’avoue que je ne connais pas le système. Vista m’a suffisamment déçu comme ça pour que je me détourne carrément de Windows… Faudrait qu’ils fassent TRES fort chez Microsoft pour me récupérer. 🙂

      Et en plus de Windows, j’ai encore un souci avec les constructeur de pc portable !

      • JB dit :

        Je me demande ce que vous avez comme machines pour dire que Windows 7 n’est pas aussi fluide que Mac OS X.

        Même Vista était bien plus rapide que XP pour démarrer et s’éteindre (c’était même une des grosses nouveautés de ce système), après qu’il utilise plus de RAM de XP c’est un peu normal vu que 10 ans séparent les 2 OS et que Vista avait quand même beaucoup de fonctionnalités intéressantes par rapport à XP. En même temps c’est quoi la configuration moyenne en RAM de nos jours ? 8, 10, 12 Go ? Et pour un usage pro plutôt 16 Go. Donc que le système l’utilise : tant mieux, c’est fait pour.

  7. Cédric G. dit :

    Passer du PC au MAC est une « révolution ». 😀 En plus avec la convergence de tous les produits Apple, ca change vraiment la vie et ouvre pas mal de perspectives. +1

  8. Nathalie dit :

    En ce qui me concerne j’ai toujours eu l’habitude d’utiliser un PC, mais au travail j’utilise un Mac. En fait il n’y a quasiment aucune différente mis à part les quelques raccourcis clavier que j’utilise.
    Le seul inconvénient c’est de se réhabituer à avoir les bons réflexes sur la clavier lorsqu’on retourne sur un PC.

    A noter, je trouve également que l’interaction entre les produits Mac est assez bien réussi. Mais en revanche c’est dommage que ça soit trop fermé sur le reste des produits « non-Mac » disponible sur le marché.

  9. Pour ma part, je suis un habitué de PC. Lorsque je devrais changer d’ordinateur, je vais sans doute considérer le MAC.

    Je vois néanmoins deux inconvénients à MAC, soit le coût d’acquisition qui est plus élevé que pour un PC et enfin la convergence de tous les produits Apple vers Apple. Comme disait un intervenant plus haut, il est quelque peu dommage que les produits non-mac ne soient dans bien des cas aucunement compatibles avec les produits PC ou autres.

    Néanmoins, le design des MAC est superbe et ces derniers sont réputés plus fiables que les PC.

    Que le meilleur gagne!

    • MaxR dit :

      En fait, il est possible de télécharger VirtualBow, un émulateur gratuit très performant qui permet de faire tourner Windows sous Mac. Du coup, tous les logiciels PC peuvent être utilisés sous le Mac. C’est d’ailleurs cette possibilité qui m’a fortement décidé à opter pour le Mac.

      Niveau puissance, je confirme, le MacBook Pro est une belle bête ! 🙂

  10. Melody dit :

    Bonjour,

    Moi aussi je suis passée de PC à MAC et je suis ravie!
    Je me demandais si la transition allait bien se passer (je suis journaliste, j’utilise mon ordi tous les jours) et en fait, je ne m’en souviens même plus. C’est dire à quel point c’est intuitif!
    J’avais envie d’un MAC depuis longtemps parce que j’aime tout ce qui est design en général. J’ai finalement franchi le pas à cause de mon amoureux qui est dingue d’Apple. J’ai compris qu’on pouvait tout relier (iPhone, iPad…) et même, par exemple, utiliser son iPhone comme télécommande pour choisir la musique sur son MAC! J’adore ce genre de fonctions.
    En fait je trouve que le monde Apple est génial parce que tout y est design, simple et intuitif. Et visuel aussi.
    Un problème sur PC? C’est pas facile de le régler quand on n’y connaît rien en informatique. Mais la même chose sur MAC et on peut se débrouiller je trouve.
    Bon le seul point négatif, pour moi, c’est que comme je suis partie vivre en Turquie, si j’ai un problème de clavier, je dois attendre des semaines pour le faire remplacer. Ici, ils utilisent du QUERTY version turque. Pour obtenir un AZERTY, il faut passer commande à l’étranger. Mais la garantie est mondiale, donc mon problème a quand même été couvert.
    Bref, moi je conseille vraiment à ceux qui hésitent de faire le pas!
    Melody

    • MaxR dit :

      Après plusieurs semaines d’utilisation intensive, j’avoue que j’apprécie aussi beaucoup le mac. En fait, c’est quand je dois repasser sur un pc que je remarque à quel point je suis projeté en arrière. Surtout à cause des réflexes intuitifs que j’ai acquis sur le magic trackpad.

      Et pour ce qui est de la garantie mondiale, j’ai également pu apprécié le service. Mon disque dur avait un problème d’origine et a été remplacé sans problème. Bon, c’est vrai que j’ai du attendre 3 semaines pour le retrouver à cause de la distance à parcourir pour que les pièces commandées arrivent en Nouvelle Calédonie, mais ce n’est pas si grave.

      Personnellement, je suis déjà fan de mon mac ! 🙂

  11. Melody dit :

    J’oubliais: SEOquake est également disponible sur Safari maintenant!

    • MaxR dit :

      Même si Safari est un peu plus rapide, je continue tout de même à utiliser Firefox grâce aux multiples add-ons que l’on peut y installer. C’est très pratique pour ce que je fais et ça me fait gagner pas mal de temps.

  12. Melody dit :

    Ah je ne savais pas qu’il y avait une différence. Je vais tester, merci!

  13. Carl dit :

    Je crois que pour ma part je ne passerais pas du pc au mac, à moins que le mac offre des fonctionnalités beaucoup plus alléchantes…Problème de compatibilité entre les deux systèmes, ou encore le prix, je crois qu’il y a deux catégories: ceux qui font une vraie utilisation du mac et ceux qui veulent se donner une image moderne au possible

    • MaxR dit :

      Je comprends ton point de vue. Mais pour avoir maintenant un Mac depuis quelques mois, j’avoue que je suis plus tout à fait d’accord à ton point de vue. Au niveau compatibilité, on peut tout faire tourner sur un Mac grâce aux logiciels du type Bootcamp, VMWare (gratuit) ou Parallels Desktops. Ces logiciels lancent Windows sur la même machine, et on peut donc profiter de 2 OS simultanément.

      Mais là où la différence est franchement plus profitable (pour le Mac), c’est – à mon avis – l’absence de virus. En effet, je perdais vraiment beaucoup trop de temps à nettoyer mon pc en permanence. Au bout d’un moment, ça devient énervant, et surtout chronophage. Avec le Mac, fini les soucis de ce genre. Perso, je gagne beaucoup de temps et surtout, je suis beaucoup plus serein.
      A chacun de voir …

  14. Vince dit :

    Salut !

    Bienvenu au club, j’ai passé près de 20 ans sur PC (oui oui vous lisez bien) et après avoir touché à l’iPod, j’ai décidé las de bidouiller les PC qu’il était temps de voir autrechose. Aujourd’hui, je ne tourne plus que sur Mac et je ne regrette pas mon choix… A mon avis se sont deux machines et utilisation radicalement différente : le PC est un bon outil pour bidouiller et apprendre comment tout ça fonctionne, le Mac c’est quand on veut plus se prendre la tête avec Windows, les virus, et tout le reste : ça marche point barre et on n’a pas à aller bidouiller soi même (un peu de plaisir en moins parfois, mais surtout beaucoup moins de galère).

    • MaxR dit :

      Après être maintenant complètement dans le bain du Mac, c’est en effet parfaitement l’état d’esprit dans lequel je suis ! Tu as bien résumé là mes pensées. 🙂

      • cathy dit :

        Bonjour a tous,

        Je ne c pas si vous aller pouvoir faire quelques chose pour moi mais je tente : Voila demain je comence un nouvo boulo ou je devrais travailler sur un Mac et comment dire ????? EUH je n’y connais absolument rien à cette belle machine qui me fait réver … Malheureusement n’ayant pas les finances j’utilise un Pc depuis toujours et là g 2 oportunités : un nouvo job et la possibilité de tester Mac Alors HELP que dois je savoir pour ne pas etre trop nul pour ma 1ere journée ? Bref les bases pour m’en sortir lorsque je devrai manipulé la bète. Merci a tous pour votre coup de pouce.

  15. Lisa dit :

    C’est vrai que changer radicalement de système peut faire peur, mais souvent on réalise qu’on a fait le bon choix et on est content d’avoir ‘osé’ franchir le pas. Moi aussi je suis passée de pc à mac, mais ça m’a aussi pris des années pour oser le faire. 🙂

  16. Seb dit :

    MAC ou l’art d’être le plus tranquille et serein avec son PC, Windows trop de contrainte et de prise de tête. Une fois qu’on y gouter on ne s’en détache plus.

  17. MarieEve dit :

    Bonjour,
    Ahlàlà, je ne comprendrais jamais cet engouement collectif pour la marque fruitière…

    Attention, je ne critique pas directement, chacun achète ce qui lui plait! Mais puisque tu me demandes mon avis…

    Apple, un univers élitiste (tant du point de vue de la mentalité que du prix…), fermé (les formats standards sont encore moins respectés que par MS) et arrogant (nous on est les meilleurs). Pour moi c’est le nouveau Microsoft, avec un zéro en plus sur la note…

    Je ne vais pas m’étendre sur les multiples inconvénients ou sur les faux arguments de ventes, pour moi, le succès de Mac n’est dû qu’à trois choses :
    – leur marketing très bien mené (produit de luxe, « iUnivers » complet, sentiment d’appartenance au groupe)
    – leur design très soigné et original
    – l’idée reçue comme quoi un Mac ne plante jamais et n’a jamais de virus

    Attention, je ne dis pas qu’ils ne réussissent pas bien leurs ordinateurs, juste que ce n’est pas ça qui les font vendre…ou en tout cas, ceux qui achètent mac autour de moi, le font toujours pour l’une des 3 raisons ci-dessus.

    Je ne suis pas spécialement pro-PC non plus, mais c’est un moindre mal à mon sens…

    Mais chacun fait comme il veut 😉

    Cordialement,

    • MaxR dit :

      Salut MarieEve,

      J’avoue que j’ai été longtemps réfractaire à l’idée de me séparer de mon pc (plus de 20 ans d’usages intensifs, tout de même!). Et j’ai tenté l’aventure en changeant radicalement et en prenant un Mac. Avec un peu de recul (cela fait presque un an maintenant), je ne regrette absolument rien.

      Avant toute chose, je tiens à préciser que pour moi, ce sont d’autres valeurs qui priment (et non le marketing, le sentiment d’appartenance, etc). Ce qui compte avant tout, c’est la puissance, et la fiabilité. Et là, je dois dire que je ne suis pas déçu. Grand surfeur devant l’éternel, je devais faire un scan profond de mon pc au moins chaque semaine. Ca me prenait des heures et malgré cela, il me restait toujours l’un ou l’autre spyare, adware, crapware, … J’en ai passé des heures à lire des solutions de nettoyage sur les forums !!!
      Avec le Mac …. RIEN. Et je surfe toujours autant sinon plus !

      De plus, au niveau capacité, c’est une bête ! Je manipule des vidéos de films de plusieurs heures sans le moindre ralentissement. D’accord, ce n’est pas du fait du Mac, c’est juste que j’ai pris un grosse bécan, bien puissante, et que j’y ai encore rajouté 4 Go de Ram en plus. C’est sûr, on peut avoir la même chose en PC si on y met le même prix. C’est vrai. Mais c’est tout de même appréciable de pouvoir utiliser un tel outil.

      Pour ce qui est de la compatibilité, le Mac est en fait beaucoup plus compatible que Windows. Je peux maintenant avoir un aperçu de TOUS les documents sans même devoir ouvrir le logiciel principal. Super pratique quand on cherche quelque chose. Et avec la version de Windows Office sur Mac, c’est le pied total !

      Quand je me remets sur le pc de mon épouse, j’ai l’impression d’avoir fait un sacré bon en arrière ! Tout est plus lent, il n’y a pas la même fluidité, … bref, c’est BEAUCOUP moins sympa et performant.

      Pour l’univers ‘élitiste’ d’Apple, je me rejoins à ton opinion. Cela ne m’enchante pas énormément non plus, et je m’en préserve volontiers. A part mon vieil iPod, je n’ai pas d’autre ‘gadget’ Apple. Mon prochain achat Apple ? Un MacBook Air pour mon épouse. 🙂

    • Seb dit :

      Attention toutefois ! Microsoft et Apple n’ont rien en commun. Ils s’opposent totalement dans leur philosophie. Dire qu’Apple est le nouveau Microsoft est historiquement très incorrect. (Je t’invite à lire la bio de Steve Jobs, ou voir le film Les Pirates de la Silicon Valley.) Apple a une stratégie « d’innovation » et de produit transversal qui est un succès à l’ere des smartphones et du tout-connecté. Il voit les ordinateurs (par extension les produits informatiques) comme un produit devant être à la portée de tous en y mettant une symbolique. Microsoft a une stratégie de « confirmation » et de domination. Il prend un produit qui fonctionne, le fait à sa sauce en l’adaptant avec les tendances pour essayer d’en faire une norme. Chose qu’il a réussi dans les années 90 et début 2000 avec Windows, son produit phare. Il s’essaie dans tous les secteurs de l’informatique afin d’étendre sa philosophie. Mais rarement il a une approche produit de conso final à la Apple (ce qui est beaucoup moins vrai de nos jours ceci dit). Cette stratégie ressemble beaucoup à celle de Google qui consiste à se positionner sur tous les domaines de l’informatique logicielle et web en rachetant des compagnies tierces (Google Earth, Android pour ne citer qu’eux).. En ce sens, le nouveau Microsoft est Google.

      • MaxR dit :

        Je connais bien les débuts de Microsoft, dont le fait que Bill Gates à ‘volé’ la souris à un ingénieur d’Apple. N’oublions pas non plus que Windows est directement inspiré du Mac. Mais tout cela est une autre histoire.
        En ce qui me concerne, ce qui compte, c’est la machine que j’ai sous les doigts, l’outil que j’utilise quotidiennement. Et à ce niveau-là, j’avoue que je suis surpris de ma satisfaction. Le MacBook Pro est une excellente machine. En ce sens, je suis donc très content d’avoir franchi le pas et m’être lancé ‘un peu à l’aventure’ en décidant de prendre un Mac plutôt qu’un pc pour nouvelle acquisition. 🙂

        En ce qui concerne Google, en effet, on dirait un ‘blob’ qui absorbe toute société rentable qui l’intéresse. J’avoue que si Google me proposait 1 milliard de dollars pour me racheter le blog Maxadi, je ne dirais pas non. 😀

        • Seb dit :

          C’est même pire que ça ! Microsoft a volé la souris à Apple qu’il a lui même volé à Xerox. Oui, j’ai bien dit Xerox, le fabriquant de photocopieur ! Copier en informatique est de bon train ! C’est assez ironique quand on sait que Bill Gates n’aimait pas qu’on copiait ses logiciels !
          Oui se faire racheter par Google est plutôt bon signe :p mais faut négocier sévère, ils ont de l’argent et s’ils veulent un truc ils l’auront !

Centre de préférences de confidentialité

Necessary

Advertising

Analytics

Other