Une vidéo intéressante sur l’argent

Voici une série de 10 conseils qui pourront servir de point de départ à tous ceux qui souhaitent prendre leurs finances en main.

Certains conseils peuvent sembler simples, mais il est parfois bon qu’on ré-entende ce qui est pourtant évident.

Permission Marketing …Duh !

Peut-être est-ce votre cas aussi, mais je ne peux m’empêcher de sourire quand je lis (ou j’entends) qu’une nouvelle notion marketing a été découverte et qu’il faut absolument s’en inspirer.
Pour être précis, ma réaction est directement liée au nouveau terme à la mode : le Marketing de Permission (ou ‘Permission Marketing‘, comme disent les anglo-saxons).

Franchement, je me marre ! Pas vous ?

Non, mais sans blague. Vous est-il déjà arrivé de vendre quelque chose à quelqu’un qui ne souhaitait pas acheter ? Peut-être y êtes vous parvenu une fois ou deux. C’est possible … (si, si, je l’ai déjà fait!).
Mais êtes-vous déjà parvenu à vendre à quelqu’un que vous insultiez ??? J’imagine que non.

Comme je le comprends, le terme ‘Marketing de Permission’ revient à dire ceci : « ne vendez pas tout de suite à ceux qui vous approchent. Faites-en d’abord des amis, des fidèles, et ensuite vendez-leur quelque chose. »

On ne peut, bien sûr, qu’acquiescer à ce genre de phrase puisqu’elles sont pleines de bon sens. Mais de là à dire qu’il s’agit d’une nouvelle tendance, ou d’une nouvelle méthode miracle … faut pas exagérer !

Afin de bien comprendre le marketing, il faut d’abord

Objectif l’affiliation

Objectif l’Affiliation

Quand on a pour objectif l’affiliation, il faut pouvoir mettre toutes les chances de son côté.

Trop de personnes se lancent dans l’affiliation sans véritablement avoir une idée claire du sujet. Alors débroussaillons un peu le terrain.

L’affiliation est une méthode qui consiste à faire la promotion d’un produit pour un vendeur. Lorsque la promotion se transforme en acte d’achat, le vendeur rétribue l’affilié qui aura promu son produit auprès de l’acheteur. Cette rétribution se fait sous forme de commission.
En bref, être affilié, c’est être représentant de commerce multi-carte sur internet.

Soyons objectifs, l’affiliation a de très nombreux avantages :

  • Tout peut se faire sur internet
  • On travaille depuis son domicile
  • On est libre de

Linkwheel : Black Hat ou pas ?

Il y a quelques jours, le blog Maxadi fut mentionné dans l’un des articles invités de Presse-Citron. L’article en question concernait la stratégie de backlinks utilisées par Pat Flynn lors son duel avec Tyrone Shum.

Dans les commentaires, cette technique, associée au ‘content spinning’ – c’est-à-dire à la réécriture d’articles – a souvent été décriée comme une technique Black Hat.
Ceci est d’autant plus étonnant que la plupart des commentateurs semblent assez au fait des techniques de référencement et autres sujets SEO (!)

Pour ma part, mon avis s’oppose au leur pour cette simple raison : considérer la technique de linkwheel utilisée par Pat Flynn dans le duel comme du Black Hat, ce n’est pas savoir faire la nuance entre ‘influence’ et ‘manipulation.

Illustrons mes propos avec un exemple :
Quand un homme a un rendez-vous avec une jolie fille qu’il courtise, il prend une douche, se rase, se brosse les dents, se peigne les cheveux, mets du déodorant, repasse sa chemise, etc. Bref, il met tous les atouts qu’il peut à son avantage. (Et la fille en fera autant, d’ailleurs). Est-ce que l’on peut considérer cela comme du Black Hat ? Non.

Et si l’homme en question savait que la couleur préférée de la fille est le bleu. Serait-ce de la manipulation s’il

Attendre, ne plus bouger et retenir sa respiration …

Pour ceux qui me suivent depuis un moment, il est facile de constater que je n’ai pas vraiment été prolifique ces derniers jours mois. Et pour cause, tout ce que je tentais pour contrer ce fichu pingouin ne faisait qu’enfoncer encore un peu plus le problème.

C’était vraiment comme les sables mouvant. Plus on essaie de s’en sortir, et plus on s’enfonce ! Au-delà d’un moral en berne, c’est surtout un sentiment d’impuissance qui m’a envahit.

Heureusement, tous mes sites n’ont pas été affectés de la même manière. J’en ai donc profité pour tester certaines techniques … non sans un manque de succès évident. 🙂

Une chose est sûre, l’élément temporel est un facteur pris en compte dans l’algorithme de Google. En bref, Google vous ‘testera’. Plus précisément, il testera vos réactions. Comment ? En vous poussant à la faute, pour que vos tentatives de ‘manipuler’ vos positions dans les résultats de recherche soient clairement évidentes. Et si tel est le cas, BOUM ! c’est la cata.

Tout ceci veut simplement dire que si Google vous suspecte de manipuler votre position, il va

5 Façons de se ruiner rapidement sur internet

Faire de l’argent sur internet est un désir (ou une obsession) partagées par de très nombreux internautes

Cependant, même s’il est vrai qu’on peut gagner de l’argent sur internet, il est encore plus facile d’en perdre.

Si l’on fait abstraction des nombreuses heures passées derrière son écran pour démarrer un business online, il y a toujours des frais engagés qui demeurent. Ne serait-ce que l’hébergement de son site, l’abonnement à un autorépondeur, le prix d’achat de son ordinateur, ou le paiement mensuel de son fournisseur d’accès internet.

Au-delà de ces ‘petits’ frais‘, il est tout à fait possible d’engager des sommes plus conséquentes dans le but d’atteindre plus rapidement ses objectifs.

Si vous décidez d’emprunter cette voie, voici 5 conseils en Or qui vous permettront de

L’outil idéal pour commencer à sous-traiter

J’imagine que vous connaissez cela : plus on s’implique dans le marketing internet, et plus on à de projets. On est d’ailleurs souvent débordé (en tout cas c’est mon cas) et on risque parfois d’y perdre sa concentration.

Certaines étapes des projets sur internet sont souvent les mêmes. On étudie un marché, on recherche une série de mots clés avec une concurrence qui n’est pas insurmontable, puis on crée le site. Une fois le site créé, l’étape fastidieuse du référencement intervient. Cette étape est beaucoup plus importante que tout le reste si l’on veut propulser son site assez rapidement.

Du coup, on peut litérallement passer des heures à créer des backlinks de toutes sortes, à mettre en place une stratégie propre pour chacun des sites, écrire des articles pour diverses publications, créer des versions ‘spinnées’ de ces mêmes articles, être actifs sur les réseaux sociaux, etc.
Tout cela n’est pas sorcier. Mais ça demande un temps considérable.

Dernièrement, je me suis impliqué sur un projet précis pour