Duel Tyrone-Pat #07 – N°1 sur Google en 73 jours

Deux mois et 12 jours

C’est le temps qu’il aura fallu au site de Pat Flynn (http://www.securityguardtraininghq.com) pour arriver premier dans les résultats de recherches de Google.

Pour être fidèle à sa promesse de transparence dans ce duel, Pat a écrit un article reprenant en détails les différentes étapes qui lui ont permis d’arriver à ce résultat assez incroyable en si peu de temps.

Les lecteurs de Maxadi qui auront déjà lu les commentaires de Pat Flynn sur ce blog (lisibles ici et ) auront déjà appris cette nouvelle, voire même déjà lu les informations qui suivent …

Pat explique qu’il ne lui aura fallu qu’environ 60 heures de travail pour parvenir à positionner son site en première place, à raison d’une heure par jour (5 jours par semaine) et les 8 heures de recherches effectuées pour trouver le marché niche à cibler.

Le logiciel Market Samurai lui aura fait gagner BEAUCOUP de temps dans sa recherche de marché, de mot clé à cibler et d’analyse de la concurrence. Pour avoir acheté ce logiciel moi-même, je dois dire que cela en vaut vraiment la peine ! (Avec Aweber, c’est clairement le meilleur investissement que j’ai fait jusqu’à présent … si l’on ne prend pas en compte l’hébergement de Maxadi, bien sûr 😉 )

Info importante : Si vous souhaitez acheter Market Samurai, téléchargez d’abord la version d’essai gratuite de 12 jours. Quelques jours après votre inscription, vous serez invité à acheter Market Samurai avant 7 jours pour le prix de 97 dollars au lieu de 149 dollars ! (cela ne fait que 77 euros) Je parlerai plus en détails de Market Samurai dans un prochain article. Un pur bonheur !  😉

Stratégie de backlinks

La stratégie de backlinks que Pat a utilisée pour son site dans le cadre de ce duel a été trouvée sur l’un plus grand forum au monde : Warrior Forum. (Si vous comprenez l’anglais et que vous vous intéressez au Marketing Internet, ce forum est une pure mine d’or !)

En résumé, la stratégie consiste en la création du site en question — nous l’appelerons le ‘site principal’ –, et ensuite, en la création d’un réseau de liens directs pointant vers le site principal. A l’extérieur de ce premier réseau, il va créer un autre réseau de sites pointant cette fois-ci non pas vers le site principal, mais vers les sites du premier réseau.

2ème réseau>>>1er réseau>>>SITE<<<1er réseau<<<2ème réseau

Ce n’est pas facile à expliquer par écrit, alors je vous invite à visualiser l’image de cette stratégie en visitant l’article de Pat sur son blog. (Il s’agit de l’image juste en-dessous de la première vidéo — en fait, l’image illustre la vidéo, tout simplement!)

Pat justifie que de très nombreux liens pointant vers des sites reconnus (comme des sites de réseaux sociaux, ou de contenus gratuits par exemple – qui constituent le réseau extérieur) en peu de temps ne pénaliseront pas le site principal. Cette stratégie permet donc de créer un écran de protection entre les très nombreux liens et le site principal, tout en profitant des retombées positives des liens créés. (Faut suivre, hein ?!)

La raison en est que les liens vont être créés TRES rapidement et que cela risque d’attirer la suspicion du dieu Google … au risque de voir son site mis dans la sandbox, voire pire carrément désindexé. Autant de liens pointant vers un tout nouveau petit site n’est pas normal aux yeux de Google. Par contre, des sites comme Facebook ou des sites de contenus gratuits ont l’habitude d’encaisser autant de liens en si peu de temps. Google ne trouvera donc pas à redire à cela. Tel semble être le fonctionnement de Google à l’heure actuelle.

Le premier réseau de liens directs inclut :

  1. Les articles déposés sur des sites de contenus gratuits importants (PR élevé)
  2. Blogs gratuits (blogger, wordpress.com, …)
  3. Sites Web 2.0 (Squidoo, Hubpages)
  4. Liens de Blog Blueprint (un logiciel permettant de créer rapidement liens grâce à des petits articles déposés sur une multitude de blogs (réseau de blogs à PR relativement élevés)). (J’ignore si un tel logiciel existe en francophonie …)

Les liens des ces 4 sources vont donc pointer directement vers le site principal.

Le deuxième réseau de liens (réseau extérieur) sera constitué d’articles (installés sur les sites de contenus gratuits) et de messages postés depuis les sites de réseaux sociaux (Facebook, Twitter, …). Les liens dans les articles et messages pointeront cette fois-ci sur le premier réseau uniquement.

Pour écrire des articles en masse, Pat utilise un logiciel de ‘spinning’. ‘To spin an article‘ signifie que l’on va créé une multitude d’autres articles à partir d’un seul article original. Cela se fera au moyen de l’utilisation de synonymes (tant pour des mots que pour des expressions). Ainsi, le logiciel va créer des nouveaux articles grâce aux différentes combinaisons possibles de l’utilisation des synonymes choisis.

Ces ‘nouveaux’ articles auront un caractère original aux yeux des moteurs de recherche, et ne seront donc pas pénalisés en tant que contenu dupliqué (le fameux ‘duplicate content).
Donc, à partir d’un seul article original, il est possible d’en créé des centaines d’autres. Cela devient donc un jeu d’enfant que de copier-coller ces autres versions d’articles dans les différents sites dans le seul véritable but de générer des backlinks.  …oui, car n’oublions pas que le but ici est de faire un article avec un lien pointant vers l’un des sites ou articles principaux (ayant eux un lien pointant directement vers le site principal).

Par la suite, Pat n’aura fait ‘que’ répéter ces étapes, à savoir écrire un bon article original et légitime au départ (qu’il mettra sur son site principal) puis, en créer d’autres versions qu’il utilisera à des fins de backlinks.

Tout ceci donnera au bout du compte une importance grandissante au site principal et aidera ce dernier à grimper dans les résultats de recherches sur Google.

Qualité malgré tout !

Bien qu’il existe des logiciels de spinning offrant une fonction automatique (cest-à-dire qu’une banque de synonymes est déjà incluse dans le logiciel), Pat souhaite garder un contrôle total des synonymes qu’il utilisera. Ceci lui demande un peu plus de temps au départ, mais cela lui permet surtout d’obtenir des versions d’articles parfaitement intelligibles et cohérentes. Ce qui est souvent le gros défaut des logiciels automatiques qui offrent des versions d’articles qui ne veulent rien dire.
Donc, bien que les articles soient des versions différents d’une même source, ils demeurent malgré tout de bons articles instructifs et intéressants pour les lecteurs qui prendront le temps de les parcourir.

Both comments and pings are currently closed.

40 Responses to “Duel Tyrone-Pat #07 – N°1 sur Google en 73 jours”

  1. hello Max,

    toujours bien intéressant ce petit duel mais quand même techniquement de plus en plus compliqué pour des béotiens.
    C’est là qu’on se rend compte que c’est devenu un métier de réussir sur internet (plusieurs même : codage, référencement, etc…)et qu’il va devenir de plus en plus difficile de lutter avec des pro.
    Bon week-end.

    • MaxR dit :

      Bonjour David,
      C’est sûr, il faut sans doute relire certains paragraphes plusieurs fois. Mais je pense que c’est surtout parce que je ne parviens pas à expliquer certaines choses facilement. Car dans le fond, ce n’est pas si compliqué que ça.

      En tout cas, je suis d’accord avec le fait de dire que plus les années passent, plus la possibilité de percer sur internet deviendra complexe. D’où l’intérêt de prendre le train en marche le plus vite possible. Il n’est jamais trop tard, mais au plus tôt au mieux. 🙂

  2. eiffel dit :

    démonstration impressionnante ! et qui pourrait mettre à mal le modèle Google…

    comment Google va-t-il pouvoir contrer ce type de technique ? je ne vois pas trop…

    • MaxR dit :

      Voici un point judicieux à soulever : Google va-t-il contrer ce genre de pratique dans le futur … ?
      Excellente question.

      Je pense que si beaucoup de personnes pratique ce genre de sport, Google ne va pas hésiter à modifier son algorithme pour rectifier (autant que possible) les résultats de ses recherches.

      Si cela arrivait, uen méthode encore un peu plus complexe et alambiquée verrait le jour pour être premier sur Google en peu de temps. Et Google re-changerait son algorithme, etc. C’est un phénomène en crescendo qui augmente la complexité de l’exercice avec le temps.

      D’un autre côté, Pat crée un site de référence sur le sujet qu’il a choisi. Si la qualité est au rendez-vous (au yeux de Google), je crois que la technique utilisée par Pat pour référencer et positionner son site ne lèverait pas de suspicion.

    • Adrien dit :

      Des techniques pour gagner un maximum de bon BL rapidement il y en a des dizaines, du coté du black hat, il y a pas mal de logiciel plus ou moins de qualité pour créer des dizaines, des centaines et plus encore de blog sur diverses plateformes gratuites et ainsi gagner un maximum de BL sans trop d’efforts. Mais qui dit black hat, dit risque de grosse sanction, c’est jouer avec le feu. Disons que c’est valable pour faire du one shot, j’entends par là un gros coup, puis ensuite se pencher sur un autre site et ainsi de suite.

  3. Adrien dit :

    Enfin ! Je l’attendais cet article :p

    Il note deux choses importantes, le boost en terme de BL n’est pas préjudiciable sur des sites déjà bien référencés et bien positionnés. Point très important qui peut éviter à certains débutants de balancer trop de sauce d’un coup.

    Et le contenu spinner, il utilise sa propre bibliothèque, et c’est très bon ! Mais attention, c’est valable dans des niches qui permettent l’utilisation d’un paquet de mots différents. Exemple, dans le porno c’est presque inutile, bien que l’on puisse utiliser tout un tas de mots différents pour décrire le sexe féminin ( :p ) ça devient vite redondant et pas forcément très performant vu que par exemple personne ne tape foufoune sur google.

    Très bon article, vivement le prochain ! Et bravo à Pat pour s’être positionné aussi vite 🙂

    • MaxR dit :

      Salut Adrien,
      Pour le boost en BL, ce que tu dis là est en effet une excellente synthèse !

      Pour le content spinner, Pat ne conseille justement pas d’utiliser la banque de synonymes automatiquement (à l’aveugle). Il sélectionne lui-même les synonymes qui garderont un texte parfaitement cohérent et lisible.

      Pour ce qui est du domaine du porno, cela ne change rien. Les synonymes ne sont pas réservés aux noms communs. Ils sont aussi utilisés pour des verbes ou des expressions.
      Exemple : Finalement, elle {s’est couchée|mise sur le dos|allongée|posée à plat} avant d’inviter son {ami|amant|amoureux|petit ami|fiancé} à la rejoindre {sur le lit|devant le foyer|sur la table du salon|sur la machine à laver|sur le divan|sur la peau de tigre devant le feu de bois}.

      Je rappelle aussi que le but de ces versions multipliées contenant des synonymes n’est pas de paraître comme résultats de recherches sur Google (comme tu le mentionnes pour ‘foufoune’), mais bien d’avoir un BL vers l’un des sites (du premier ou deuxième réseau).

      • Adrien dit :

        Mais vu le travail que demande le porno, la bibliothèque prendrait énormément de temps à être mise en place. Et ça reste une technique peu apprécié dans le milieu, dans le sexe comme ailleurs.

        Mais disons que pour gagner rapidement plein de BL … Est ce qu’il vise de continuer à gérer ce site web par la suite ? Car c’est aussi une information à prendre en compte mais je ne m’en souviens plus, et vu l’heure tardive en France, je n’ai aps le courage de relire les articles précédents. Parce que si ce n’est qu’un site pour le concours, après tout en cas de merdouille ce n’est pas la fin du monde.

        • MaxR dit :

          Le site que Pat a créé est bien dans avec une ambition à long terme. Ce n’est pas du one shot.
          Les BL qu’il a créés avec sa technique est bel et bien du white hat. Le duel ne fait pas appel aux techniques discutables (si ma mémoire est bonne).

          Les articles en versions multiples ne sont pas des articles incohérents, et permettent d’avoir réellement des liens sans devoir écrire des tonnes d’articles (ce qui prendrait trop de temps), ou de n’utiliser qu’un seul article au risque d’être pénalisé de ‘duplicate content’.

          Pour le content spinning, si c’est bien fait, ce n’est même pas détectable ! Je me suis amusé un peu, et c’est vrai qu’avec un seul article, je peux créer des dizaines, voire centaines d’articles … bref, je suis conquis !

          Comme Pat, j’ai fait un long travail au début pour choisir tous les synonymes moi-même. Mais une fois que c’est fait, les articles sont irréprochables ! Très pratique ! 🙂

          • Adrien dit :

            Si tu as un petit lien pour ton logiciel pour que je test de spinner un texte ou deux … :’D

            • MaxR dit :

              J’en ai téléchargé plusieurs hier mais je n’ai pas été convaincu. Pour l’instant, je me suis amusé avec SeoDev Synonymizer.
              Seuls bémols (au pluriel !), il n’a pas de banque de synonymes et il faut être online pour qu’il fonctionne (reconnaissance de la clé d’enregistrement). En plus, il semble bugger quand je demande trop de versions d’un coup.

              Je suis donc à la recherche d’un autre logiciel, plus performant. Si ça ce trouve je vais peut-être finir par acheter celui que conseille Pat. Mais j’attends encore …
              Les services online de spinning ne me satisfont pas. Car j’aimerais pouvoir ‘spinner’ même quand je suis offline.

              Si j’en trouve un bon, (et si possible gratuit) je ne manquerai pas de t’en informer.

              • Adrien dit :

                Je vais tester celui qui nécessite une connexion, de toute façon je suis toujours connecté :p On verra ce que ça donne. Mais si tu en trouve un pas trop mal tu me fais signe mec 😉

                • MaxR dit :

                  J’en ai téléchargé par mal, mais aucun ne me donne satisfaction. The Best Spinner semble intéressant, mais à 77 dollars par an, ça me gêne un peu. L’idée d’une souscription pour ce logiciel ne me plaît pas. Du coup, je me contente de SEODEV Synonymizer qui fonctionne pas mal.

                  Sinon, j’ai aussi trouvé ceci : http://www.freearticlespinner.org/ qui est entièrement online. Pas de logiciel à télécharger.

                  Si t’en trouves de ton côté, fais-moi signe aussi. 😉

  4. Nathanael dit :

    Encore un grand merci pour nous tenir au courant de la suite de ce duel. Grâce à toi, je me suis abonné au site de Pat mais n’étant pas du tout de la partie techniquement parlant, tes résumés contribuent à m’éclairer. Par contre sur la partie Spinning, je n’ai pas trouvé « Noble Samuraï » très adapté à la langue française. Du coup toute cette stratégie de « mass submission » tombe un petit à l’eau…Je serai curieux d’avoir ton feedback là-dessus.

    • MaxR dit :

      Noble Samurai ? Spinning ? … Euuuh, tu dois te tromper, je pense. Il ne s’agit pas de la même chose.

      Market Samurai est un logiciel qui permet de découvrir et choisir des mots clés (même en français et avec l’option de choisir la France (territoire)), et ensuite découvrir la force de la concurrence pour les mots clés choisis.

      Certes, on peut découvrir toutes ces infos gratuitement, un mot clé à la fois. Mais Market Samurai le fait automatiquement, précisément et TRES rapidement comparé au travail manuel qu’il faudrait fournir soi-même avec les outils gratuits existants.

      Le spinning, c’est lorsque l’on a écrit un article (éventuellement optimisé pour un mot clé qu’on aurait judicieusement choisi grâce à Market Samurai), et qu’ensuite, on va multiplier en versions uniques grâce à l’utilisation de synonymes.

      Deux choses différentes donc … si j’ai bien compris ton commentaire. 🙂

      • Nathanael dit :

        Oui Max, comme tu as pu le constater dès que j’aborde la partie technique, je suis vite dépassé, j’espère petit à petit gommer mon handicap…oui j’ai bien testé le Noble samuraï, et oui et comme disent les petits du 93, c’est de la Bombe bébé. Marche parfaitement, je suis conquis. Mais j’ai encore des réserves sur la partie spinning en français…si je trouve un logiciel ou un site qui permet de le faire online, I’ll let you know…

        • MaxR dit :

          En effet, moi aussi je suis conquis par Noble Samurai. 🙂

          Pour le spinning, je reste avec SEODEV Synonymizer. Ca reste encore ce qu’il y a de plus pratique. Il faut préparer ses articles soi-même (ce n’est donc pas automatique), mais après, j’obtiens instantannément des milliers de versions disponibles d’un même article ! SUPER PRATIQUE !!!

          Ce qu’il faudrait, c’est développer un petit logiciel comme SEODEV Synonymizer dans lequel on pourrait créer sa banque de synonymes soi-même, au fur et à mesure. A bon entendeur … 🙂

  5. michel dit :

    Salut Max,

    je viens de telecharger market samurai pour tester et c’est une vrai usine a gaz je trouve, tu crois que tu pourrais faire un tuto?

    • MaxR dit :

      Il faut au départ bien choisir l’option de sa connection. Ensuite, ben, ça dépend de la connection.

      De mon côté, avec une connection de moins de 2 Mb (vive les îles tropicales!) je le laisse tourner une minute et hop! toutes les infos sont là ! Si je devais le faire moi-même avec les outils gratuits, cela me prendrait des heures.

      Pour le tuto, … va falloir que j’y pense. Peut-être juste pour présenter le logiciel. Mais je ne pourrait certainement pas égaler les vidéos disponibles dans le dojo.

      Je verrai ce que je peux faire, mais je ne promets rien. 🙂

  6. Wilfried dit :

    Bonjour Max et merci pour ton article

    J’ai été obligé de relire à plusieurs reprises certaines parties pour mieux capter le truc. C’est vraiment très ingénieux ce système.
    Je rode un peu sur les forums anglais mais je ne connaissais pas Warrior Forum. Merci Max 🙂

    Pour Noble Samurai, je l’avais déjà utilisé et je partage le même avis que Nathanael. Il retourne des résultats bizarres quand ce sont des expressions françaises.
    Et là je suis en pleine recherche d’un outil qui peut bien gérer la recherche de mots clés parce-que l’outil de google(External Keywords) commence vraiment à ramener du n’importe quoi comme résultats.

    PS: Évitez surtout la recherche avec caractères accentués avec External Keywords

    • MaxR dit :

      Les résultats de Market Samurai sont directement tirés de Google. C’est donc cohérent. Par contre, Market Samurai donne beaucoup plus de résultats que ne le fait Google. Et des infos TRES TRES utiles … 😉

      Pour ma part, j’ai plongé dedans et découvert plein de niches exploitables sur lesquelles on peut facilement se positionner. … ce qui explique que j’ai pas mal de boulot sur les bras pour appliquer tout ce que je dis sur Maxadi. 😉

      • Wilfried dit :

        Ah voilà que je comprends tout alors. L’outil de Google lui même ramène souvent des chiffres incohérents, donc si Market Samourai y puise directement ses résultats…

        • MaxR dit :

          As-tu des exemples de chiffres incohérents ?

          Après tout leurs statistiques sont issues directement des recherches des internautes. Ceci dit, je ne doute pas que ces derniers soient incohérents aussi. 😀

          • Wilfried dit :

            Salut Max
            Non, j’ai plus d’exemple. J’ai essayé tout à l’heure et tout semble fonctionner correctement. Sinon qu’il ya à peu 1mois ça buguait. J’en ai parlé sur un forum et j’ai trouvé d’autres personnes qui avaient eux-aussi remarqué l’incohérence des résultats.

            Il suffisait par exemple que le mot-clé contienne un caractère accentué pour que Keywords tool te ramène du n’importe quoi comme résultat 🙂

            • MaxR dit :

              Il se passe des choses chez Google ces derniers temps. Je me demande à quoi l’on va avoir droit. J’espère que cela ne vas pas une fois de plus perturber toutes les tactiques existantes. 🙂

  7. Salut Max,

    Je rejoins un peu l’avis d’Adrien. J’ai lu pas mal de choses, par curiosité, sur le porn… Sur le blackhat, pardon, et ça ressemble plus à du one shot qu’à la construction d’un business sain, pérenne, de qualité avec des perspectives de croissance.

    En termes d’investissements, j’ai acquis quelques (assez bonnes, je vais me la raconter deux secondes, j’ai assez bossé pour) compétences sur un type d’immobilier, et la bonne démarche est de pérenniser cet acquis (faudra d’ailleurs que je me fasse des articles dessus). De même, la première chose que l’on apprend lorsqu’on s’intéresse à la finance, c’est de n’investir que dans des entreprises que l’on comprend. Du coup, me mettre à créer un milliard de squize pages, mettre des siècles à les créer, investir dans les outils techniques pour peut-être vendre une fois et peut-être ne pas vendre du tout, un produit que l’on ne travaille du coup pas des masses, je dois avouer que ça me laisse de marbre.

    En ce qui concerne Market Samourai, je serais assez preneur d’une revue critique : qui en a besoin et quels genres de profil n’ont pas de réel intérêt à investir dedans ?

    • MaxR dit :

      Pour ce qui est du marché du porno, je vais être franc, je ne suis pas du tout actif dans ce marché. Je ne peux donc pas m’étendre dessus. Par contre, pour ce qui est du ‘content spinning’, je suis persuadé que c’est jouable.

      Pour le black hat, là aussi, c’est un autre débat. Perso, je n’en fait pas … à la limite du grey hat, mais plus par accident qu’autre chose. 😉

      En ce qui concerne le duel, il n’y a pas de création de milliers de squeeze pages … il ne s’agit pas du tout de ça. C’est justement le contraire.
      La stratégie de BL de Pat, c’est juste pour accélérer les choses.

      Avec son nouveau site, Pat copie un peu le business model du site qui lui a rapporté plus de 3.000 dollars en octobre 2010, en automatique (GreenExamAcademy.com).
      Comme je l’ai compris, Pat a la même ambition pour son nouveau site : Devenir un site de référence en la matière, et faire en sorte qu’il tourne en autopilote.

      On est donc loin des milliers de squeeze pages bidons avec des techniques black hat.

      Mais nous verrons où son duel le mènera. Il est encore trop tôt pour se prononcer. Même si cela s’annonce plutôt bien jusqu’à présent.

  8. Fabien dit :

    Excellent article pour une excellent technique. Cette méthode de travail n’est peut-être pas la plus simple et la plus rapide à mettre en place mais elle est extrêmement efficace sur le moyen/long terme. Du contenu (à peu près) unique, une thématique semblable d’un niveau à l’autre, des ancres choisies et des liens appliqués avec parcimonie. Du grand art !

    Par contre, l’article ne mentionne pas les mots-clés visés, c’est dommage car on ne peut pas en déduire la concurrence présent sur son positionnement.

    Je terminerais par une petite vidéo (en anglais) très bien foutue qui démontre rapidement et simplement le process utilisé: http://www.viddler.com/explore/webventures/videos/3/170.515/

    • MaxR dit :

      Merci pour le lien vidéo Fabien. Pas mal du tout, en effet. 🙂

      Les mots clés ciblés pour le site de Pat est surtout ‘Security Guard Training’ comme il l’avait dit au début. Ensuite, il utilise quelques dérivés, mais sans trop se perdre. Il ne faudrait pas diluer ses efforts en utilisant tous les mots clés dérivés possibles non plus.

  9. Canopée dit :

    technique très intéressante, il va falloir mettre cela en pratique.

  10. Excellente stratégie à mon avis. C’est pas évident à mettre en place pour les personnes n’ayant pas de bases en programmation.

    Par contre, la stratégie que Pat a utilisé n’est pas forcément adaptée à d’autres sites puisque c’est une niche sur laquelle il s’est placé.

    • MaxR dit :

      Oui et non.

      Grâce à WordPress, les excuses de manque de compétences en programmation ne sont plus recevables. Fini les doigts dans le camboui … sauf pour ceux qui veulent paufiner des détails. C’est donc beaucoup plus rapide et accessible à tout le monde. C’est sûr, connaître la programmation aide, mais ce n’est plus indispensable.

      Concernant la stratégie de Pat, cela s’adapte à n’importe quel site … et ça marche d’ailleurs FORT BIEN !!! Personnellement, je suis à la 5ème – 6ème place sur Google avec un site qui n’a même pas 2 mois d’existence !!! J’ai appliqué sa stratégie à la lettre, mais pour le marché francophone. Les sceptiques devront se contenter de voir les autres les dépasser ! 😉

  11. JPop dit :

    Cette astuce a l’air vraiment très intéressante, je vais surement la mettre en place très rapidement pour booster mon blog dans le classement 😀 Merci pour cette superbe découverte!

  12. Patrick-l dit :

    Max, super ton site, vraiment.
    Bonjour à tous!

    A propos des soucis avec Google (en septembre-octobre-novembre), il s’agit d’un gros problème technique suite au changement de version du Générateur de Mots-Clés de Google. Les outils d’automatisation de recherche de mots-clés , tels que Market Samurai, Wordtracker, Traffic Travis, Cherry Picker, Micro Niche Finder, Keyword Spy, Niche Browser, ou Keyword Elite 02, étant directement reliés à l’API du Générateur de Mots Clés de Google, ont tous plus ou moins subits de gros revers.

    J’utilisais jusqu’en octobre Micro Niche Finder, mais, malgré toute la bonne volonté de l’équipe de techniciens de James Jones LLC (proriétaire de MNF),à ce jour, l’outil ne fonctionne toujours pas. Mais chez la plupart des utilisateurs, tout fonctionne aujourd’hui parfaitement. J’ai pas eu de bol, ça arrive, peut-être était-ce aussi ma faute, suite à une mauvaise manip lors d’une réinstallation?.

    Ou plutôt, si, j’ai eu du bol. Car je découvre depuis quelques temps Market Samurai, un outil incroyable. Certes, c’est une usine à gaz qu’il faut apprivoiser. Mais il existe une énorme quantité de tuto vidéos ou textes, textes que l’on peut passer par google traducteur si on ne maitrise pas la langue anglaise.

    Market Samurai est selon moi, l’outil le plus développé, le plus sérieux, le plus structuré et le plus efficace des outils d’automatisation de la recherche de mots clés. Et j’en parle en connaissance de cause,ayant expérimenté d’autres outils (dont certains cités ci-dessus).

    Market Samurai fonctionne aussi via l’API de Gooogle, ils ont connus, tout comme les concurrents, un bug, mais il a été très vite réglé (en moins d’une semaine). Et aujourd’hui, tout fonctionne parfaitement. J’ai d’ailleurs remarqué qu’il y avait parfois jusqu’à deux mises à jour par jour ! C’est dire le sérieux de cette entreprise.

    Maintenant, en comparaison avec ses concurrents, c’est certainement l’outil le plus « difficile » à apprendre, car il y a beaucoup, beaucoup de matière! Si vous souhaitez un outil à la fois rapide à exploiter et efficace, sachez qu’il n’existe pas encore.

    MNF cité ci-dessus est certes hyper rapide, mais ses résultats ne sont pas vraiment fiables, plus particulièrement ceux obtenus par son SOC (Strength of Competition feature), son « argumentaire » principal.

    Pour se servir efficacement de Market Samurai, il vous faudra donc vous coltiner une (bonne et longue) période d’apprentissage avec les tutos et y mettre mettre une bonne dose « d’huile de coude ».

    On a rien sans rien, autrement dit, il faut investir en temps pour obtenir un résultat. Mais ce résultat est super payant, ce n’est pas Max qui me contredira, n’est ce pas?

    Amicalement
    Patrick

    • MaxR dit :

      Bonjour Patrick,
      Je suis content que ce blog te plaise. Et merci pour ton commentaire particulièrement intéressant !

      Pour ce qui est de Market Samurai, si l’on s’en tient aux 2 modules principaux, il n’est pas difficile de les maîtriser rapidement. Après, pour les modules supplémentaires, c’est sûr, cela demande un peu de temps pour s’y plonger. Mais c’est comme pour tout, il faut toujours un temps d’adaptation et d’apprentissage. Mais comme tu le dis, cela en vaut vraiment la peine.

  13. Patrick-l dit :

    Max, encore une question :

    Ton logiciel de spinning qui te semble être le meilleur actuellement, il fonctionne only en anglais ?

    • MaxR dit :

      J’ai pas mal cherché un logiciel qui soit performant et efficace, mais malheureusement, je n’ai rien trouvé qui corresponde à mes attentes. Le moins pire de tous, et aussi le plus simple finalement, c’est SEODEV Anonymizer. Il est gratuit, et permet de ‘spinner’ les articles dans n’importe quelle langue. Il faut écrire son texte soi-même en incluant les synonymes qu’on choisit manuellement entre accolades {x|y|z}.
      Puis, on le passe à la moulinette et on obtient des centaines de versions différentes puisque le logiciel crée un texte avec une combinaison de synonymes différente à chaque fois.

      C’est fastidieux (car il faut écrire le texte soi-même) mais en même temps cela permet de garder un contrôle parfait. Du coup, toutes les versions du texte sont parfaitement lisibles. Donc, aucune inquiétude pour les mettre dans des sites de contenus gratuits.

  14. Patrick-l dit :

    Merci pour tes réponses, Max.

    Le logiciel en question, je vais me le noter. D’habitude je réécris moi-même mes articles originaux, tout comme Pat dans le défi 😉 : Mais au bout d’un moment, je fini systématiquement par caler, le cerveau en bouillie. Quand tu dois en faire plusieurs par jour, ce logiciel de spinning est vraiment le bienvenu. Même s’il est pas parfait. Au moins, il me simplifiera la vie.

    Je vais forcément corriger quand même les articles derrière, j’aime pas faire un travail de m…. juste pour créer des BL.

  15. Arafetovich dit :

    Bonjour,
    Pour le spining, avez vous tester effiSpin ?
    C’est un bon logiciel que j’utilise depuis quelques mois; Son point fort c’est que vous pouvez contrôler la pourcentage de similarité entre les articles spinnés, mais aussi il y a les spin en série, les synonymes..etc est plein des autres options.

    Enfin, merci pour l’article Maxadi 🙂

  16. Nix dit :

    Bonjour,
    Les astuces citées dans l’article sont très utiles, même si le connaissance de l’anglais est un minimum. Cela donne des idées de référencement, même si ce n’est pas toujours facile pour un débutant de comprendre le principe.
    Encore merci.

Centre de préférences de confidentialité

Necessary

Advertising

Analytics

Other