Permission Marketing …Duh !

Peut-être est-ce votre cas aussi, mais je ne peux m’empêcher de sourire quand je lis (ou j’entends) qu’une nouvelle notion marketing a été découverte et qu’il faut absolument s’en inspirer.
Pour être précis, ma réaction est directement liée au nouveau terme à la mode : le Marketing de Permission (ou ‘Permission Marketing‘, comme disent les anglo-saxons).

Franchement, je me marre ! Pas vous ?

Non, mais sans blague. Vous est-il déjà arrivé de vendre quelque chose à quelqu’un qui ne souhaitait pas acheter ? Peut-être y êtes vous parvenu une fois ou deux. C’est possible … (si, si, je l’ai déjà fait!).
Mais êtes-vous déjà parvenu à vendre à quelqu’un que vous insultiez ??? J’imagine que non.

Comme je le comprends, le terme ‘Marketing de Permission’ revient à dire ceci : « ne vendez pas tout de suite à ceux qui vous approchent. Faites-en d’abord des amis, des fidèles, et ensuite vendez-leur quelque chose. »

On ne peut, bien sûr, qu’acquiescer à ce genre de phrase puisqu’elles sont pleines de bon sens. Mais de là à dire qu’il s’agit d’une nouvelle tendance, ou d’une nouvelle méthode miracle … faut pas exagérer !

Afin de bien comprendre le marketing, il faut d’abord bien le définir.

Le marketing, c’est un peu comme la prose de Mr Jourdain. On le fait sans le savoir. En effet, depuis la nuit des temps, les vendeurs qui, sur la place du marché, brossaient leurs chameaux pour les vendre à un meilleur prix faisaient du marketing sans le savoir.
Lorsque ces mêmes vendeurs souriaient aux clients potentiels, ils faisaient du marketing sans le savoir.
Et quand ils les invitaient à boire le thé pour instaurer une relation, ils faisaient encore du marketing sans le savoir. Bref, tout ça pour en venir à ma propre définition du marketing :

Le marketing, c’est 100% de bon sens !

Mais ma définition n’est sans doute pas la meilleure…
En effet, après mes études, lors de mon premier emploi, j’ai croisé une personne avec laquelle j’avais discuté. Et c’est sans doute elle qui m’a donné la meilleure définition du marketing.
Cette personne m’a dit :

Le marketing, c’est tout ce que l’on a oublié de mettre par écrit.

Et c’est parfaitement ça !
Ce qui est ‘nouveau’ dans les nouvelles méthodes (comme le ‘marketing de permission’ par exemple), c’est la forme, et non le fond. En effet, on ne fait que mettre par écrit le plus pur bon sens, mais dans des termes différents. Et emballer cette notion (évidente) dans un nouvel écrin, c’est faire du marketing … du marketing.

Les moyens marketing évoluent et s’adaptent à notre société

La publicité (la partie visible de l’iceberg du marketing) évolue de manière remarquable depuis ces dernières décennies. La publicité intègre de manière remarquable les nouvelles technologies. Les nouveaux médias sont allègrement utilisés puisqu’ils touchent rapidement les cibles visées. Les emballages, en fait, sont nouveaux. Mais dans le fond, le marketing, c’est toujours la même chose. Quoi qu’on en dise.

Both comments and pings are currently closed.

10 Responses to “Permission Marketing …Duh !”

  1. Olivier dit :

    Je rajouterai que le marketing c’est toujours de répondre à un besoin…
    rien de nouveau sous le soleil !

  2. Julien dit :

    Pleinement d’accord. Bien que le marketing doit aussi s’adapter selon le secteur, il n’en demeure pas moins le meme la plupart du temps. Cest une question d’adaptation plus que de definition.

  3. Fabien dit :

    « Le marketing, c’est 100% de bon sens ! »

    Cette définition n’est peut-être pas la meilleure mais elle est, comme son contenu l’indique, pleine de bon sens. Le marketing, c’est de la logique comportementale pure et dure.

  4. Joel dit :

    Les blogueurs sont aussi de marketteurs. Il faut choisir le thème, la police, proposer un produit pour obtenir des adresses mail,… Et tant qu’on utilise son bon sens, ça fonctionne!

    Ceci dit, vendre un système de marketing innovant et créateur… c’est du marketing. Même si, au final, c’est pas si nouveau que ce qu’on essaie de le faire croire.

  5. MaxR dit :

    En fait, si on veut vraiment progresser dans ses techniques marketing, il vaut mieux analyser le marketing des marketeurs, c’est-à-dire comment ils se vendent et comment ils vendent leurs idées, plutôt que de se ruer sur leur dernier livre. 😉

  6. Il est clair qu’il faut s’inspirer des techniques marketing du moment. Mais je persiste à croire que le meilleur marketing est d’appliquer des méthodes simples et donc déjà expérimentés.

  7. Salut,

    Et faire croire aux gens que qu’il existe une technique marketing vieille de 1000 ans, revisité avec les moyens techniques modernes et leurs dire que c’est nouveau, c’est pas du marketing, ça 🙂

    Amicalement,

    Rick44

  8. Serra Juniper dit :

    Moi je dirais que le marketing est le processus qui nécessite de vous de trouver des moyens pour vous attirer de la clientèle et aussi longtemps que vous seriez en mesure de lui plaire, tous les coups sont permis

  9. Martin dit :

    Coucou Max

    J’aime bien ta réponse:

    En fait, si on veut vraiment progresser dans ses techniques marketing, il vaut mieux analyser le marketing des marketeurs, c’est-à-dire comment ils se vendent et comment ils vendent leurs idées, plutôt que de se ruer sur leur dernier livre.

    Cela permet d’être sûr d’appliquer les méthodes qui marchent. Chez beaucoup de personnes, c’est: « faites ce que je dis, pas ce que je fais ». Répliquer leur méthode permet d’utiliser des méthodes gagnantes. Ce qui ne signifie pas que ca marchera a tous les coups. Le marketing, c’est aussi reconnaitre ses erreurs et faire de nombreux tests…

Centre de préférences de confidentialité

Necessary

Advertising

Analytics

Other