Le prix dans la pub

Lorsque vous faites une campagne de pub en utilisant Google Adwords ou une autre régie de ce type, vous cherchez immanquablement le plus de retour possible. C’est normal.

Votre publicité doit alors être rédigée pour attirer l’oeil et attiser la curiosité. Si votre publicité est bien faite, et qu’elle attise grandement la curiosité, de nombreuses personnes vont cliquer dessus. Et bien sûr, chaque ‘clic’ vous coûtera de l’argent.

Pour éviter de payer de trop, une logique s’est érigée dans le but d’éviter qu’une partie des curieux ne clique inutilement sur votre publicité. Mais cette logique va à l’encontre d’un autre courant de pensée …

Logique 1 : Mettre le prix dans la pub

Pour remédier au problème des clics des curieux non convertibles en prospects, une technique préconisée fut celle d’indiquer le prix dans la publicité. L’idée derrière cette démarche était de répondre directement à la question des curieux. Ainsi ces derniers seraient dissuadés de cliquer ‘pour rien’. Cette logique se défend et fait ses preuves.

Logique 2 : Ne pas mettre le prix dans la pub

Une autre logique dit que si on insère le prix directement dans la publicité Adwords, cela CASSE la séquence de la vente.

Votre pub Adwords a, en effet, pour vocation d’attirer le plus de prospects possibles. Ensuite, c’est à la page de vente de faire son travail et d’amener le lecteur à découvrir et accepter le prix qui sera demandé pour le service ou le produit présenté.

Si le texte de vente est suffisamment bon et que la publicité s’est bien adressée au marché cible, il n’y aura alors aucune raison de limiter le nombre de visiteurs, et donc de ‘clics’.

Chacune de ces 2 logiques a son nombre de promoteurs et de détracteurs.

Personnellement, je penche pour la deuxième logique, car chaque étape a un but bien défini à remplir et il ne faut pas mélanger les pinceaux.

Et vous ? Qu’en pensez-vous ? Quelle logique suivriez-vous ?

Both comments and pings are currently closed.

8 Responses to “Le prix dans la pub”

  1. Je penche aussi pour la seconde dans un premier temps, surtout lorsque les campagnes sont récentes.

    Au fil du temps et des statistiques, l’optimisation pourra se faire en prenant la première option en considération, dans un but de diminution du CPA notamment.

  2. Personnellement, je n’utilise pas Adwords, mais je me permet de donner mon avis tout de même.
    Adwords étant plutôt cher, je pense que le fait de mettre le prix dans l’annonce suit une logique de rentabilité compréhensible. Par contre, je ne conseillerais pas de le faire dans le référencement naturel, cela lui donne une allure de publicité, ce qui n’est pas l’effet recherché.

  3. hello,
    en tant que consommateur je pense que j’aurai plus tendance à cliquer si le prix est indiqué ou au moins suggéré par un ordre de grandeur.
    C’est un peu comme quand tu passes devant une bijouterie sans aucun prix, tu as tendance à te dire que c’est sûrement parce que les prix sont prohibitifs ou à la tête du client.
    Sinon si je suis plus ou moins intéressé par le produit et qu’il n’y a rien je clique pour aller chercher cette info et je ne regarde rien autour jusqu’à ce que j’ai l’info.
    Alors dans les deux cas…
    Dure la vie de marketeur sur internet non ? 😉

  4. Adrien dit :

    Faire une publicité attirant avec adwords pas de soucis, cependant il faut que derrière cette pub se cache un site web qui peut rapporter de l’argent. Imaginon que je fasse une campagne adwords pour mon blog, que je pate à google le clique 0.45cts et que sur mon site le clique me rapporte 0.20cts, oû est l’intérêt ? Je le dis souvent, il faut que derrière se cache de l’e-commerce et pas juste un site d’informations.

    Marquer le prix dans l’annonce est surement une bonne idée, réfractaire pour les cliqueurs fou, et rassurant pour les clients potentiels.

    Personnellement je ne pense pas que passer par adsense soit la meilleure solution, il existe bien d’autres régies avec possibilité de rémunérer le webmaster qui diffuse la publicité au pourcentage. Bien plus intéressant que le clique quand on parle de ventes !

    Par contre, pour voir des résultats, investir 150 euros en tant qu’annonceur est peine perdu … Il faudra poser au moins une somme à 4 chiffres pour y voir une vraie différence, quelle soit positive ou négative. Parce que passer annonceur ne signifie pas gagner plein de pognon, comme tout investissement tout peut foirer …

    Allez j’arrête mon commentaire là sinon je vais pas bosser de la journée 😀

  5. Alain dit :

    Je pense aussi qu’il faut mettre le prix surtout quand il s’agit de publicité Adwords…

  6. Antoine dit :

    Sujet intéressant, j’ai eu le cas récemment. Mes parents font de la location immobilière estivale et cette année, plutôt que de rester avec des biens non loués durant certaines semaines, je les ai incité à lancer une campagne Adwords pour louer ces biens à la dernière minute.

    L’idée était de casser les prix, le cas est donc particulier. Il n’empêche que pour être le plus « efficient » possible et obtenir des clics vraiment intéressés, j’ai indiqué les prix dans les annonces. Cela permettait à la fois de se différencier dans la masse des annonces qui ne les indiquaient pas, tout en filtrant et en évitant les clics « des curieux » comme tu dis.

    Donc je dirais que cela dépend… dans mon cas, le prix était un paramètre important de différenciation (réduc de dernière minute) et permettait de donner une infos que les annonces des concurrents ne donnaient pas forcément (et donc d’attirer l’attention). De plus, le budget Adwords alloué étant limité, cela permettait de qualifier encore un peu plus le trafic en envoyant uniquement des internautes prêts à mettre le prix indiqué.

    Premier commentaire sur ton blog Max, je l’ai découvert hier et j’ai déjà lu un paquet d’articles 🙂 Très intéressant !

  7. Hello Max,

    Je trouves la réflexion intéressante, et je pense qu’il ne peut exister une unique réponse à cette question. Le type de produit / service proposé joue selon moi un rôle prépondérant sur le choix d’afficher la publicité ou non. deux exemples assez caricaturaux :

    Un produit très attractif, du genre gadget, au prix élevé (i.e. un Ipad) : j’aurais tendance à ne pas afficher le prix faire vivre au client l’expérience du produit. Je veux que celui ci devienne indispensable et que le prix ne soit plus un problème au moment ou il va s’afficher.

    Un produit à 10 ou 20 euros, que l’on trouve un peu partout : le client connait le produit. Le fait de voir le prix affiché à l’avance permet de filtrer ceux qui ne sont pas près à payer.

    A plus! Julien

Centre de préférences de confidentialité

Necessary

Advertising

Analytics

Other